Chauffage mobile

L'arrivée de la chaleur est très dure à supporter pour la plupart des citadins. Même si vous avez des conditions idéales - vous passez d'un appartement climatisé à un bureau climatisé, dans une voiture climatisée - il est toujours très difficile de tromper le corps et un séjour constant dans un climat artificiel peut jouer une mauvaise blague sur santé. Que dire des transports en commun, des balades dans les rues chaudes et autres joies d'un piéton ? Donc, de toute façon, les gens supportent assez durement la chaleur. Mais comment les téléphones portables le transportent-ils ? Gennady Danilov, directeur général de la société de services Service. D'accord.

M.R : Gennady, tout récemment, un de nos collègues a visité une discothèque où la climatisation ne fonctionnait pas très bien. Pendant presque toutes les trois ou quatre heures, il était en mouvement constant, le téléphone était dans sa poche - il est assez difficile de dire quelle était la température là-bas, mais une chose est claire - c'est assez élevé. Après avoir quitté la discothèque, le téléphone ne s'est pas allumé. Naturellement, les principaux soupçons se portaient justement sur la forte chauffe de l'appareil...

GD : je ne pense pas que ce soit lié à la chaleur. Très probablement, cela s'est produit en raison d'une secousse ou d'une chute. En effet, la température affecte le fonctionnement de l'appareil dans deux cas, lorsqu'il s'agit d'une température très basse et lorsqu'il s'agit d'une température très élevée. Dans le cas où la température est basse, des arrêts sont tout à fait possibles. Les batteries utilisées dans les téléphones modernes, qu'elles soient nickel-hydrure métallique, lithium-ion ou lithium-polymère sont sensibles au froid, les réactions chimiques qui génèrent de l'électricité ralentissent à basse température, la capacité de la batterie est perdue et le téléphone peut s'éteindre. Dans le cas des batteries lithium-polymère, cela se produit : la batterie est amenée dans une pièce chaude, réchauffée, mise en charge - mais elle ne se charge pas.

- C'est-à-dire qu'ayant été dans le froid, ça échoue ?

- Pas vraiment. Les spécialistes du service ont le terme "pousser la batterie" - en pratique, cette méthode ressemble à ceci. La batterie est alimentée par une tension évidemment supérieure à celle pour laquelle elle est conçue, une telle tension détruit la batterie, donc une connexion de courte durée se fait, une sorte de choc électrique. En conséquence, la batterie "prend vie" et peut être utilisée davantage. En général, les recommandations pour les basses températures sont les suivantes - il n'est pas recommandé de laisser le téléphone dans une pièce froide avec une température négative, de parler à l'extérieur à une température de -25-30 degrés, car cela peut avoir des conséquences néfastes. Oui, et juste au cas où, je mentionnerai une autre caractéristique des batteries lithium-ion et lithium-polymère - en cas de chute ou de choc, la capacité de la batterie est perdue. Un fait si désagréable.

- Gennady, nous avons géré le gel, même si jusqu'à présent ce n'est pas particulièrement important - il fait chaud dehors ...

- Oui, revenons à la situation actuelle en termes de performances de la batterie du téléphone portable. Ainsi, à la chaleur, les réactions chimiques, au contraire, sont accélérées. La batterie peut se réchauffer, tandis que la production d'énergie ne fait qu'augmenter et il est peu probable qu'un arrêt puisse en résulter. La situation la plus désagréable qui puisse arriver est d'oublier le téléphone dans la voiture, qui plus est, connecté au chargeur - et de l'oublier assez longtemps. Le danger est sérieux - l'augmentation de la température de l'air extérieur et le chauffage de la batterie peuvent entraîner son explosion et, par conséquent, même un incendie, si l'électronique du téléphone portable ne suit pas l'augmentation de la température dans le temps et éteint le mise en charge. Bien que ce soient des choses bien connues, presque tous les téléphones modernes sont équipés de systèmes de surveillance de la température - mais que se passe-t-il si ce système s'avère incapable ? Le plus souvent, cela se produit en raison du fait que des batteries non originales sont utilisées ou qu'un type de dysfonctionnement se produit dans le téléphone. Mais, revenant à la situation avec votre collègue, je le répète encore une fois - cela n'est guère lié au chauffage. Cela s'est probablement produit à cause de sauts et d'autres mouvements brusques - il pourrait y avoir une perte de contacts à court terme de la batterie, et elle s'est éteinte ...

- Mais la machine ne fonctionne toujours pas...

- Ce qui suit peut arriver - toutes les données système du téléphone sont stockées dans la mémoire flash, et l'écriture et la lecture se font en blocs d'informations, et si l'alimentation est coupée au moment du transfert de données (après tout, le téléphone, exagérément parlant, vit une sorte de vie propre), alors tout le bloc qui a commencé à être écrasé est perdu. Dans des circonstances défavorables, il peut arriver que dans le même bloc, il y ait des fragments du programme pour allumer l'appareil - et il cesse de s'allumer du tout. Ce n'est pas effrayant, vous pouvez contacter le centre de service et le programme sera réécrit, tout reviendra à la normale. Parfois, cependant, des blocs tombent qui ne sont pas disponibles pour les centres de service, ce sont des programmes que les fabricants ne fournissent pas à des sociétés tierces, vous devrez alors changer l'appareil sous garantie.

- Quels autres problèmes peuvent survenir avec le téléphone en raison des conditions météorologiques ?

- Si nous parlons de température, d'humidité, de pression, d'exposition au soleil, alors les plus critiques pour le téléphone seront la température et la lumière directe du soleil. Tous les autres indicateurs ne sont terribles que dans leurs états critiques. Si nous parlons d'eau, il s'agit d'une immersion complète dans l'eau, si la pression, puis plusieurs atmosphères - mais de telles situations sont extrêmement rares, "en direct", il n'y a des problèmes qu'à cause de l'eau. De plus, ce n'est pas tout à fait l'eau qui endommage l'appareil. Après tout, si l'appareil est placé dans de l'eau distillée puis séché, il ne lui arrivera absolument rien.La corrosion n'apparaît pas en raison de la pénétration d'eau en tant que telle, mais en raison de la pénétration d'eau conductrice, c'est-à-dire d'eau «impure». La batterie du téléphone est une source d'énergie assez puissante, et lorsqu'un liquide conducteur pénètre dans le téléphone, sur les voies plus et moins, un pont électrique supplémentaire se forme et le courant ne circule pas comme prévu par le fabricant, mais de manière aléatoire. Cela conduit à la défaillance des microcircuits, d'autres composants soudés, jusqu'au fait que les pistes conductrices de la carte sont endommagées. Naturellement, cela entraîne un dysfonctionnement de l'appareil. Par conséquent, je peux donner des conseils à tout le monde - si le téléphone est tombé dans l'eau, vous devez retirer la batterie et apporter votre "favori" au SC, si cela est fait rapidement, il est très probable que le téléphone sera restauré son état d'origine avec presque aucune perte et pour peu d'argent (il s'agit, bien sûr, d'un cas hors garantie, mais de nombreux services fournissent de tels services). Si vous laissez la batterie et mettez l'appareil au soleil pour sécher, ou si vous le soufflez avec un sèche-cheveux, cela n'aidera pas - la charge restante de la batterie commencera à "corroder" les pistes et des dommages apparaîtront avant que l'appareil n'ait le temps de sécher. Un tel téléphone est presque impossible à restaurer. Ne comptez donc pas sur la providence et essayez d'éliminer l'humidité par vous-même - cela ne fonctionnera pas, je vous l'assure. Quant au fonctionnement des écrans LCD, comment ils tolèrent les changements de température. Ils "se rapportent" très calmement aux plus élevés, aucun changement ne se produit. Mais un séjour au froid peut entraîner une décoloration de l'écran - les cristaux liquides, ce sont des cristaux liquides.Il y a un liquide visqueux dans la cavité indicatrice, qui réagit de manière caractéristique aux champs électriques et crée un motif - à froid, ce liquide devient très visqueux, d'où la disparition de l'image. Je n'ai pas observé de cas de gel de cristaux, mais par grand froid, je le répète, l'image disparaît - cependant, après avoir réchauffé l'appareil, tout revient à sa place. Lisez les instructions.

- Est-il même possible de transporter un téléphone dans une poche de pantalon à une température aussi élevée ?

- C'est bon, crois-moi. Le seul commentaire est que dans la poche, théoriquement, il peut y avoir une augmentation de l'humidité, ce qui affectera le fonctionnement de l'appareil, mais je n'ai pas rencontré de tels cas. D'autre part, s'il est peu probable que quelque chose arrive au «rembourrage» de l'appareil, le boîtier peut en souffrir - il est tout à fait possible que des autocollants décoratifs se détachent, le verre protégeant l'écran peut se décoller. Quant à ce dernier, selon les technologies modernes, il est planté sur un ruban adhésif double face, qui se ramollit à haute température. En fait, lorsque nous devons remplacer au service l'une ou l'autre pièce qui repose sur la colle, nous la réchauffons à l'air chaud et retirons soigneusement la pièce requise. Dans le cas dont nous parlons, un chauffage naturel est obtenu, et la température peut être proche de celle que nous utilisons dans le service. Donc, si l'appareil est posé sur le rebord de la fenêtre ou sur le tableau de bord de la voiture, préparez-vous au fait que les autocollants tomberont d'eux-mêmes.

- Quelque chose peut-il arriver à la peinture ?

- Non, à peine. Il existe différents types de revêtements dont le prix varie, mais même avec les moins chers, rien ne se passe à cause de la chaleur. Théoriquement, il peut y avoir des nuages, une décoloration, mais je ne sais pas rencontré. J'ai eu un cas où l'entreprise de fabrication où je travaillais a été obligée de changer le couvercle de la batterie dans tout le lot de téléphones portables sous garantie, car lorsque la batterie était chauffée, sa couleur changeait - mais la température y était toujours supérieure à celle qui maintenant dans la rue.

- Comment la radio gère-t-elle la chaleur ?

- Absolument normal, certains paramètres peuvent changer en fonction de la température, par exemple, la résistance, le gain du transistor, mais tous sont compensés par des paramètres internes et le téléphone n'ira pas au-delà des normes établies en raison de l'augmentation de la température. Et nous ne devons pas oublier que tout fabricant garantit le fonctionnement normal du téléphone selon les normes de fonctionnement indiquées dans les instructions - si vous réchauffez le téléphone à 100 degrés et qu'il commence à fonctionner à une puissance accrue, vous ne devez pas faire de réclamation auprès du fabricant. Mais, je pense qu'en fait ces normes sont faites avec une grande marge et qu'il n'y a rien à craindre, même si le téléphone s'est réchauffé de 10 degrés au-dessus de la température spécifiée.

En général, je peux terminer avec ces conseils - gardez l'appareil à l'abri de la lumière directe du soleil, n'oubliez pas avec le chargeur connecté dans des endroits chauds, gardez-le à l'écart de l'eau, et si vous le laissez tomber, prenez la peine de retirer le batterie et apportez l'appareil à un centre de service. Bonnes vacances !

Interviewé par Sergey Zavatsky
Publié le 14 juillet 2006

Chauffage mobile

L'arrivée de la chaleur est très dure à supporter pour la plupart des citadins. Même si vous avez des conditions idéales - vous passez d'un appartement climatisé à un bureau climatisé, dans une voiture climatisée - il est toujours très difficile de tromper le corps et un séjour constant dans un climat artificiel peut jouer une mauvaise blague sur santé. Que dire des transports en commun, des balades dans les rues chaudes et autres joies d'un piéton ? Donc, de toute façon, les gens supportent assez durement la chaleur. Mais comment les téléphones portables le transportent-ils ? Gennady Danilov, directeur général de la société de services Service. D'accord.

M.R : Gennady, tout récemment, un de nos collègues a visité une discothèque où la climatisation ne fonctionnait pas très bien. Pendant presque toutes les trois ou quatre heures, il était en mouvement constant, le téléphone était dans sa poche - il est assez difficile de dire quelle était la température là-bas, mais une chose est claire - c'est assez élevé. Après avoir quitté la discothèque, le téléphone ne s'est pas allumé. Naturellement, les principaux soupçons se portaient justement sur la forte chauffe de l'appareil...

GD : je ne pense pas que ce soit lié à la chaleur. Très probablement, cela s'est produit en raison d'une secousse ou d'une chute. En effet, la température affecte le fonctionnement de l'appareil dans deux cas, lorsqu'il s'agit d'une température très basse et lorsqu'il s'agit d'une température très élevée. Dans le cas où la température est basse, des arrêts sont tout à fait possibles. Les batteries utilisées dans les téléphones modernes, qu'elles soient nickel-hydrure métallique, lithium-ion ou lithium-polymère sont sensibles au froid, les réactions chimiques qui génèrent de l'électricité ralentissent à basse température, la capacité de la batterie est perdue et le téléphone peut s'éteindre. Dans le cas des batteries lithium-polymère, cela se produit : la batterie est amenée dans une pièce chaude, réchauffée, mise en charge - mais elle ne se charge pas.

- C'est-à-dire qu'ayant été dans le froid, ça échoue ?

- Pas vraiment. Les spécialistes du service ont le terme "pousser la batterie" - en pratique, cette méthode ressemble à ceci. La batterie est alimentée par une tension évidemment supérieure à celle pour laquelle elle est conçue, une telle tension détruit la batterie, donc une connexion de courte durée se fait, une sorte de choc électrique. En conséquence, la batterie "prend vie" et peut être utilisée davantage. En général, les recommandations pour les basses températures sont les suivantes - il n'est pas recommandé de laisser le téléphone dans une pièce froide avec une température négative, de parler à l'extérieur à une température de -25-30 degrés, car cela peut avoir des conséquences néfastes. Oui, et juste au cas où, je mentionnerai une autre caractéristique des batteries lithium-ion et lithium-polymère - en cas de chute ou de choc, la capacité de la batterie est perdue. Un fait si désagréable.

- Gennady, nous avons géré le gel, même si jusqu'à présent ce n'est pas particulièrement important - il fait chaud dehors ...

- Oui, revenons à la situation actuelle en termes de performances de la batterie du téléphone portable. Ainsi, à la chaleur, les réactions chimiques, au contraire, sont accélérées. La batterie peut se réchauffer, tandis que la production d'énergie ne fait qu'augmenter et il est peu probable qu'un arrêt puisse en résulter. La situation la plus désagréable qui puisse arriver est d'oublier le téléphone dans la voiture, qui plus est, connecté au chargeur - et de l'oublier assez longtemps.Le danger est sérieux - l'augmentation de la température de l'air extérieur et le chauffage de la batterie peuvent entraîner son explosion et, par conséquent, même un incendie, si l'électronique du téléphone portable ne suit pas l'augmentation de la température dans le temps et éteint le mise en charge. Bien que ce soient des choses bien connues, presque tous les téléphones modernes sont équipés de systèmes de surveillance de la température - mais que se passe-t-il si ce système s'avère incapable ? Le plus souvent, cela se produit en raison du fait que des batteries non originales sont utilisées ou qu'un type de dysfonctionnement se produit dans le téléphone. Mais, revenant à la situation avec votre collègue, je le répète encore une fois - cela n'est guère lié au chauffage. Cela s'est probablement produit à cause de sauts et d'autres mouvements brusques - il pourrait y avoir une perte de contacts à court terme de la batterie, et elle s'est éteinte ...

- Mais la machine ne fonctionne toujours pas...

- Ce qui suit peut arriver - toutes les données système du téléphone sont stockées dans la mémoire flash, et l'écriture et la lecture se font en blocs d'informations, et si l'alimentation est coupée au moment du transfert de données (après tout, le téléphone, exagérément parlant, vit une sorte de vie propre), alors tout le bloc qui a commencé à être écrasé est perdu. Dans des circonstances défavorables, il peut arriver que dans le même bloc, il y ait des fragments du programme pour allumer l'appareil - et il cesse de s'allumer du tout. Ce n'est pas effrayant, vous pouvez contacter le centre de service et le programme sera réécrit, tout reviendra à la normale. Parfois, cependant, des blocs tombent qui ne sont pas disponibles pour les centres de service, ce sont des programmes que les fabricants ne fournissent pas à des sociétés tierces, vous devrez alors changer l'appareil sous garantie.

- Quels autres problèmes peuvent survenir avec le téléphone en raison des conditions météorologiques ?

- Si nous parlons de température, d'humidité, de pression, d'exposition au soleil, alors les plus critiques pour le téléphone seront la température et la lumière directe du soleil. Tous les autres indicateurs ne sont terribles que dans leurs états critiques. Si nous parlons d'eau, il s'agit d'une immersion complète dans l'eau, si la pression, puis plusieurs atmosphères - mais de telles situations sont extrêmement rares, "en direct", il n'y a des problèmes qu'à cause de l'eau. De plus, ce n'est pas tout à fait l'eau qui endommage l'appareil. Après tout, si l'appareil est placé dans de l'eau distillée puis séché, il ne lui arrivera absolument rien.La corrosion n'apparaît pas en raison de la pénétration d'eau en tant que telle, mais en raison de la pénétration d'eau conductrice, c'est-à-dire d'eau «impure». La batterie du téléphone est une source d'énergie assez puissante, et lorsqu'un liquide conducteur pénètre dans le téléphone, sur les voies plus et moins, un pont électrique supplémentaire se forme et le courant ne circule pas comme prévu par le fabricant, mais de manière aléatoire. Cela conduit à la défaillance des microcircuits, d'autres composants soudés, jusqu'au fait que les pistes conductrices de la carte sont endommagées. Naturellement, cela entraîne un dysfonctionnement de l'appareil. Par conséquent, je peux donner des conseils à tout le monde - si le téléphone est tombé dans l'eau, vous devez retirer la batterie et apporter votre "favori" au SC, si cela est fait rapidement, il est très probable que le téléphone sera restauré son état d'origine avec presque aucune perte et pour peu d'argent (il s'agit, bien sûr, d'un cas hors garantie, mais de nombreux services fournissent de tels services). Si vous laissez la batterie et mettez l'appareil au soleil pour sécher, ou si vous le soufflez avec un sèche-cheveux, cela n'aidera pas - la charge restante de la batterie commencera à "corroder" les pistes et des dommages apparaîtront avant que l'appareil n'ait le temps de sécher. Un tel téléphone est presque impossible à restaurer. Alors ne comptez pas sur la providence et essayez d'éliminer l'humidité par vous-même - cela ne fonctionnera pas, je vous l'assure. Quant au fonctionnement des écrans LCD, comment ils tolèrent les changements de température. Ils "se rapportent" très calmement aux plus élevés, aucun changement ne se produit. Mais un séjour au froid peut entraîner une décoloration de l'écran - les cristaux liquides, ce sont des cristaux liquides.Il y a un liquide visqueux dans la cavité indicatrice, qui réagit de manière caractéristique aux champs électriques et crée un motif - à froid, ce liquide devient très visqueux, d'où la disparition de l'image. Je n'ai pas observé de cas de gel de cristaux, mais par grand froid, je le répète, l'image disparaît - cependant, après avoir réchauffé l'appareil, tout revient à sa place. Lisez les instructions.

- Est-il même possible de transporter un téléphone dans une poche de pantalon à une température aussi élevée ?

- C'est bon, crois-moi. Le seul commentaire est que dans la poche, théoriquement, il peut y avoir une augmentation de l'humidité, ce qui affectera le fonctionnement de l'appareil, mais je n'ai pas rencontré de tels cas. D'autre part, s'il est peu probable que quelque chose arrive au «rembourrage» de l'appareil, le boîtier peut en souffrir - il est tout à fait possible que des autocollants décoratifs se détachent, le verre protégeant l'écran peut se décoller. Quant à ce dernier, selon les technologies modernes, il est planté sur un ruban adhésif double face, qui se ramollit à haute température. En fait, lorsque nous devons remplacer au service l'une ou l'autre pièce qui repose sur la colle, nous la réchauffons à l'air chaud et retirons soigneusement la pièce requise. Dans le cas dont nous parlons, un chauffage naturel est obtenu, et la température peut être proche de celle que nous utilisons dans le service. Donc, si l'appareil est posé sur le rebord de la fenêtre ou sur le tableau de bord de la voiture, préparez-vous au fait que les autocollants tomberont d'eux-mêmes.

- Quelque chose peut-il arriver à la peinture ?

- Non, à peine. Il existe différents types de revêtements dont le prix varie, mais même avec les moins chers, rien ne se passe à cause de la chaleur. Théoriquement, il peut y avoir des nuages, une décoloration, mais je ne sais pas rencontré. J'ai eu un cas où l'entreprise de fabrication où je travaillais a été obligée de changer le couvercle de la batterie dans tout le lot de téléphones portables sous garantie, car lorsque la batterie était chauffée, sa couleur changeait - mais la température y était toujours supérieure à celle qui maintenant dans la rue.

- Comment la radio gère-t-elle la chaleur ?

- Absolument normal, certains paramètres peuvent changer en fonction de la température, par exemple, la résistance, le gain du transistor, mais tous sont compensés par des paramètres internes et le téléphone n'ira pas au-delà des normes établies en raison de l'augmentation de la température. Et nous ne devons pas oublier que tout fabricant garantit le fonctionnement normal du téléphone selon les normes de fonctionnement indiquées dans les instructions - si vous réchauffez le téléphone à 100 degrés et qu'il commence à fonctionner à une puissance accrue, vous ne devez pas faire de réclamation auprès du fabricant. Mais, je pense qu'en fait ces normes sont faites avec une grande marge et qu'il n'y a rien à craindre, même si le téléphone s'est réchauffé de 10 degrés au-dessus de la température spécifiée.

En général, je peux terminer avec ces conseils - gardez l'appareil à l'abri de la lumière directe du soleil, n'oubliez pas avec le chargeur connecté dans des endroits chauds, gardez-le à l'écart de l'eau, et si vous le laissez tomber, prenez la peine de retirer le batterie et apportez l'appareil à un centre de service. Bonnes vacances !

Interviewé par Sergey Zavatsky
Publié le 14 juillet 2006

Chauffage mobile

L'arrivée de la chaleur est très dure à supporter pour la plupart des citadins. Même si vous avez des conditions idéales - vous passez d'un appartement climatisé à un bureau climatisé, dans une voiture climatisée - il est toujours très difficile de tromper le corps et un séjour constant dans un climat artificiel peut jouer une mauvaise blague sur santé. Que dire des transports en commun, des balades dans les rues chaudes et autres joies d'un piéton ? Donc, de toute façon, les gens supportent assez durement la chaleur. Mais comment les téléphones portables le transportent-ils ? Gennady Danilov, directeur général de la société de services Service. D'accord.

M.R : Gennady, tout récemment, un de nos collègues a visité une discothèque où la climatisation ne fonctionnait pas très bien. Pendant presque toutes les trois ou quatre heures, il était en mouvement constant, le téléphone était dans sa poche - il est assez difficile de dire quelle était la température là-bas, mais une chose est claire - c'est assez élevé. Après avoir quitté la discothèque, le téléphone ne s'est pas allumé. Naturellement, les principaux soupçons se portaient justement sur la forte chauffe de l'appareil...

GD : je ne pense pas que ce soit lié à la chaleur. Très probablement, cela s'est produit en raison d'une secousse ou d'une chute. En effet, la température affecte le fonctionnement de l'appareil dans deux cas, lorsqu'il s'agit d'une température très basse et lorsqu'il s'agit d'une température très élevée. Dans le cas où la température est basse, des arrêts sont tout à fait possibles. Les batteries utilisées dans les téléphones modernes, qu'elles soient nickel-hydrure métallique, lithium-ion ou lithium-polymère sont sensibles au froid, les réactions chimiques qui génèrent de l'électricité ralentissent à basse température, la capacité de la batterie est perdue et le téléphone peut s'éteindre. Dans le cas des batteries lithium-polymère, cela se produit : la batterie est amenée dans une pièce chaude, réchauffée, mise en charge - mais elle ne se charge pas.

- C'est-à-dire qu'ayant été dans le froid, ça échoue ?

- Pas vraiment. Les spécialistes du service ont le terme "pousser la batterie" - en pratique, cette méthode ressemble à ceci. La batterie est alimentée par une tension évidemment supérieure à celle pour laquelle elle est conçue, une telle tension détruit la batterie, donc une connexion de courte durée se fait, une sorte de choc électrique. En conséquence, la batterie "prend vie" et peut être utilisée davantage. En général, les recommandations pour les basses températures sont les suivantes - il n'est pas recommandé de laisser le téléphone dans une pièce froide avec une température négative, de parler à l'extérieur à une température de -25-30 degrés, car cela peut avoir des conséquences néfastes. Oui, et juste au cas où, je mentionnerai une autre caractéristique des batteries lithium-ion et lithium-polymère - en cas de chute ou de choc, la capacité de la batterie est perdue. Un fait si désagréable.

- Gennady, nous avons géré le gel, même si jusqu'à présent ce n'est pas particulièrement important - il fait chaud dehors ...

- Oui, revenons à la situation actuelle en termes de performances de la batterie du téléphone portable. Ainsi, à la chaleur, les réactions chimiques, au contraire, sont accélérées. La batterie peut se réchauffer, tandis que la production d'énergie ne fait qu'augmenter et il est peu probable qu'un arrêt puisse en résulter. La situation la plus désagréable qui puisse arriver est d'oublier le téléphone dans la voiture, qui plus est, connecté au chargeur - et de l'oublier assez longtemps.Le danger est sérieux - l'augmentation de la température de l'air extérieur et le chauffage de la batterie peuvent entraîner son explosion et, par conséquent, même un incendie, si l'électronique du téléphone portable ne suit pas l'augmentation de la température dans le temps et éteint le mise en charge. Bien que ce soient des choses bien connues, presque tous les téléphones modernes sont équipés de systèmes de surveillance de la température - mais que se passe-t-il si ce système s'avère incapable ? Le plus souvent, cela se produit en raison du fait que des batteries non originales sont utilisées ou qu'un type de dysfonctionnement se produit dans le téléphone. Mais, revenant à la situation avec votre collègue, je le répète encore une fois - cela n'est guère lié au chauffage. Cela s'est probablement produit à cause de sauts et d'autres mouvements brusques - il pourrait y avoir une perte de contacts à court terme de la batterie, et elle s'est éteinte ...

- Mais la machine ne fonctionne toujours pas...

- Ce qui suit peut arriver - toutes les données système du téléphone sont stockées dans la mémoire flash, et l'écriture et la lecture se font en blocs d'informations, et si l'alimentation est coupée au moment du transfert de données (après tout, le téléphone, exagérément parlant, vit une sorte de vie propre), alors tout le bloc qui a commencé à être écrasé est perdu. Dans des circonstances défavorables, il peut arriver que dans le même bloc, il y ait des fragments du programme pour allumer l'appareil - et il cesse de s'allumer du tout. Ce n'est pas effrayant, vous pouvez contacter le centre de service et le programme sera réécrit, tout reviendra à la normale. Parfois, cependant, des blocs tombent qui ne sont pas disponibles pour les centres de service, ce sont des programmes que les fabricants ne fournissent pas à des sociétés tierces, vous devrez alors changer l'appareil sous garantie.

- Quels autres problèmes peuvent survenir avec le téléphone en raison des conditions météorologiques ?

- Si nous parlons de température, d'humidité, de pression, d'exposition au soleil, alors les plus critiques pour le téléphone seront la température et la lumière directe du soleil. Tous les autres indicateurs ne sont terribles que dans leurs états critiques. Si nous parlons d'eau, il s'agit d'une immersion complète dans l'eau, si la pression, puis plusieurs atmosphères - mais de telles situations sont extrêmement rares, "en direct", il n'y a des problèmes qu'à cause de l'eau. De plus, ce n'est pas tout à fait l'eau qui endommage l'appareil. Après tout, si l'appareil est placé dans de l'eau distillée puis séché, il ne lui arrivera absolument rien.La corrosion n'apparaît pas en raison de la pénétration d'eau en tant que telle, mais en raison de la pénétration d'eau conductrice, c'est-à-dire d'eau «impure». La batterie du téléphone est une source d'énergie assez puissante, et lorsqu'un liquide conducteur pénètre dans le téléphone, sur les voies plus et moins, un pont électrique supplémentaire se forme et le courant ne circule pas comme prévu par le fabricant, mais de manière aléatoire. Cela conduit à la défaillance des microcircuits, d'autres composants soudés, jusqu'au fait que les pistes conductrices de la carte sont endommagées. Naturellement, cela entraîne un dysfonctionnement de l'appareil. Par conséquent, je peux donner des conseils à tout le monde - si le téléphone est tombé dans l'eau, vous devez retirer la batterie et apporter votre "favori" au SC, si cela est fait rapidement, il est très probable que le téléphone sera restauré son état d'origine avec presque aucune perte et pour peu d'argent (il s'agit, bien sûr, d'un cas hors garantie, mais de nombreux services fournissent de tels services). Si vous laissez la batterie et mettez l'appareil au soleil pour sécher, ou si vous le soufflez avec un sèche-cheveux, cela n'aidera pas - la charge restante de la batterie commencera à "corroder" les pistes et des dommages apparaîtront avant que l'appareil n'ait le temps de sécher. Un tel téléphone est presque impossible à restaurer. Alors ne comptez pas sur la providence et essayez d'éliminer l'humidité par vous-même - cela ne fonctionnera pas, je vous l'assure. Quant au fonctionnement des écrans LCD, comment ils tolèrent les changements de température. Ils "se rapportent" très calmement aux plus élevés, aucun changement ne se produit. Mais un séjour au froid peut entraîner une décoloration de l'écran - les cristaux liquides, ce sont des cristaux liquides.Il y a un liquide visqueux dans la cavité indicatrice, qui réagit de manière caractéristique aux champs électriques et crée un motif - à froid, ce liquide devient très visqueux, d'où la disparition de l'image. Je n'ai pas observé de cas de gel de cristaux, mais par grand froid, je le répète, l'image disparaît - cependant, après avoir réchauffé l'appareil, tout revient à sa place. Lisez les instructions.

- Est-il même possible de transporter un téléphone dans une poche de pantalon à une température aussi élevée ?

- C'est bon, crois-moi. Le seul commentaire est que dans la poche, théoriquement, il peut y avoir une augmentation de l'humidité, ce qui affectera le fonctionnement de l'appareil, mais je n'ai pas rencontré de tels cas. D'autre part, s'il est peu probable que quelque chose arrive au «rembourrage» de l'appareil, le boîtier peut en souffrir - il est tout à fait possible que des autocollants décoratifs se détachent, le verre protégeant l'écran peut se décoller. Quant à ce dernier, selon les technologies modernes, il est planté sur un ruban adhésif double face, qui se ramollit à haute température. En fait, lorsque nous devons remplacer au service l'une ou l'autre pièce qui repose sur la colle, nous la réchauffons à l'air chaud et retirons soigneusement la pièce requise. Dans le cas dont nous parlons, un chauffage naturel est obtenu, et la température peut être proche de celle que nous utilisons dans le service. Donc, si l'appareil est posé sur le rebord de la fenêtre ou sur le tableau de bord de la voiture, préparez-vous au fait que les autocollants tomberont d'eux-mêmes.

- Quelque chose peut-il arriver à la peinture ?

- Non, à peine. Il existe différents types de revêtements dont le prix varie, mais même avec les moins chers, rien ne se passe à cause de la chaleur. Théoriquement, il peut y avoir des nuages, une décoloration, mais je ne sais pas rencontré. J'ai eu un cas où l'entreprise de fabrication où je travaillais a été obligée de changer le couvercle de la batterie dans tout le lot de téléphones portables sous garantie, car lorsque la batterie était chauffée, sa couleur changeait - mais la température y était toujours supérieure à celle qui maintenant dans la rue.

- Comment la radio gère-t-elle la chaleur ?

- Absolument normal, certains paramètres peuvent changer en fonction de la température, par exemple, la résistance, le gain du transistor, mais tous sont compensés par des paramètres internes et le téléphone n'ira pas au-delà des normes établies en raison de l'augmentation de la température. Et nous ne devons pas oublier que tout fabricant garantit le fonctionnement normal du téléphone selon les normes de fonctionnement indiquées dans les instructions - si vous réchauffez le téléphone à 100 degrés et qu'il commence à fonctionner à une puissance accrue, vous ne devez pas faire de réclamation auprès du fabricant. Mais, je pense qu'en fait ces normes sont faites avec une grande marge et qu'il n'y a rien à craindre, même si le téléphone s'est réchauffé de 10 degrés au-dessus de la température spécifiée.

En général, je peux terminer avec ces conseils - gardez l'appareil à l'abri de la lumière directe du soleil, n'oubliez pas avec le chargeur connecté dans des endroits chauds, gardez-le à l'écart de l'eau, et si vous le laissez tomber, prenez la peine de retirer le batterie et apportez l'appareil à un centre de service. Bonnes vacances !

Interviewé par Sergey Zavatsky
Publié le 14 juillet 2006

Chauffage mobile

L'arrivée de la chaleur est très dure à supporter pour la plupart des citadins. Même si vous avez des conditions idéales - vous passez d'un appartement climatisé à un bureau climatisé, dans une voiture climatisée - il est toujours très difficile de tromper le corps et un séjour constant dans un climat artificiel peut jouer une mauvaise blague sur santé. Que dire des transports en commun, des balades dans les rues chaudes et autres joies d'un piéton ? Donc, de toute façon, les gens supportent assez durement la chaleur. Mais comment les téléphones portables le transportent-ils ? Gennady Danilov, directeur général de la société de services Service. D'accord.

M.R : Gennady, tout récemment, un de nos collègues a visité une discothèque où la climatisation ne fonctionnait pas très bien. Pendant presque toutes les trois ou quatre heures, il était en mouvement constant, le téléphone était dans sa poche - il est assez difficile de dire quelle était la température là-bas, mais une chose est claire - c'est assez élevé. Après avoir quitté la discothèque, le téléphone ne s'est pas allumé. Naturellement, les principaux soupçons se portaient justement sur la forte chauffe de l'appareil...

GD : Je ne pense pas que cela ait quelque chose à voir avec la chaleur. Très probablement, cela s'est produit en raison d'une secousse ou d'une chute. En effet, la température affecte le fonctionnement de l'appareil dans deux cas, lorsqu'il s'agit d'une température très basse et lorsqu'il s'agit d'une température très élevée. Dans le cas où la température est basse, des arrêts sont tout à fait possibles. Les batteries utilisées dans les téléphones modernes, qu'elles soient nickel-hydrure métallique, lithium-ion ou lithium-polymère sont sensibles au froid, les réactions chimiques qui génèrent de l'électricité ralentissent à basse température, la capacité de la batterie est perdue et le téléphone peut s'éteindre. Dans le cas des batteries lithium-polymère, cela se produit : la batterie est amenée dans une pièce chaude, réchauffée, mise en charge - mais elle ne se charge pas.

- C'est-à-dire qu'ayant été dans le froid, ça échoue ?

- Pas vraiment. Les spécialistes du service ont le terme "pousser la batterie" - en pratique, cette méthode ressemble à ceci. La batterie est alimentée par une tension évidemment supérieure à celle pour laquelle elle est conçue, une telle tension détruit la batterie, donc une connexion de courte durée se fait, une sorte de choc électrique. En conséquence, la batterie "prend vie" et peut être utilisée davantage. En général, les recommandations pour les basses températures sont les suivantes - il n'est pas recommandé de laisser le téléphone dans une pièce froide avec une température négative, de parler à l'extérieur à une température de -25-30 degrés, car cela peut avoir des conséquences néfastes. Oui, et juste au cas où, je mentionnerai une autre caractéristique des batteries lithium-ion et lithium-polymère - en cas de chute ou de choc, la capacité de la batterie est perdue. Un fait si désagréable.

- Gennady, nous avons traité le gel, bien que ce ne soit pas particulièrement pertinent jusqu'à présent - il fait chaud dehors ...

- Oui, revenons à la situation actuelle en termes de performances de la batterie du téléphone portable. Ainsi, à la chaleur, les réactions chimiques, au contraire, sont accélérées. La batterie peut se réchauffer, tandis que la production d'énergie ne fait qu'augmenter et il est peu probable qu'un arrêt puisse en résulter. La situation la plus désagréable qui puisse arriver est d'oublier le téléphone dans la voiture, qui plus est, connecté au chargeur - et de l'oublier assez longtemps.Le danger est sérieux - l'augmentation de la température de l'air extérieur et le chauffage de la batterie peuvent entraîner son explosion et, par conséquent, même un incendie, si l'électronique du téléphone portable ne suit pas l'augmentation de la température dans le temps et éteint le mise en charge. Bien que ce soient des choses bien connues, presque tous les téléphones modernes sont équipés de systèmes de surveillance de la température - mais que se passe-t-il si ce système s'avère incapable ? Le plus souvent, cela se produit en raison du fait que des batteries non originales sont utilisées ou qu'un type de dysfonctionnement se produit dans le téléphone. Mais, revenant à la situation avec votre collègue, je le répète encore une fois - cela n'est guère lié au chauffage. Cela s'est probablement produit à cause de sauts et d'autres mouvements brusques - il pourrait y avoir une perte de contacts à court terme de la batterie, et elle s'est éteinte ...

- Mais l'appareil ne fonctionne toujours pas...

- Ce qui suit peut arriver - toutes les données système du téléphone sont stockées dans la mémoire flash, et l'écriture et la lecture se font en blocs d'informations, et si l'alimentation est coupée au moment du transfert de données (après tout, le téléphone, exagérément parlant, vit une sorte de vie propre), alors tout le bloc qui a commencé à être écrasé est perdu. Dans des circonstances défavorables, il peut arriver que dans le même bloc, il y ait des fragments du programme pour allumer l'appareil - et il cesse de s'allumer du tout. Ce n'est pas effrayant, vous pouvez contacter le centre de service et le programme sera réécrit, tout reviendra à la normale. Parfois, cependant, des blocs tombent qui ne sont pas disponibles pour les centres de service, ce sont des programmes que les fabricants ne fournissent pas à des sociétés tierces, vous devrez alors changer l'appareil sous garantie.

- Quels autres problèmes peuvent survenir avec le téléphone en raison des conditions météorologiques ?

- Si nous parlons de température, d'humidité, de pression, d'exposition au soleil, alors les plus critiques pour le téléphone seront la température et la lumière directe du soleil. Tous les autres indicateurs ne sont terribles que dans leurs états critiques. Si nous parlons d'eau, il s'agit d'une immersion complète dans l'eau, si la pression, puis plusieurs atmosphères - mais de telles situations sont extrêmement rares, "en direct", il n'y a des problèmes qu'à cause de l'eau. De plus, ce n'est pas tout à fait l'eau qui endommage l'appareil. Après tout, si l'appareil est placé dans de l'eau distillée puis séché, il ne lui arrivera absolument rien.La corrosion n'apparaît pas en raison de la pénétration d'eau en tant que telle, mais en raison de la pénétration d'eau conductrice, c'est-à-dire d'eau «impure». La batterie du téléphone est une source d'énergie assez puissante, et lorsqu'un liquide conducteur pénètre dans le téléphone, sur les voies plus et moins, un pont électrique supplémentaire se forme et le courant ne circule pas comme prévu par le fabricant, mais de manière aléatoire. Cela conduit à la défaillance des microcircuits, d'autres composants soudés, jusqu'au fait que les pistes conductrices de la carte sont endommagées. Naturellement, cela entraîne un dysfonctionnement de l'appareil. Par conséquent, je peux donner des conseils à tout le monde - si le téléphone est tombé dans l'eau, vous devez retirer la batterie et apporter votre "favori" au SC, si cela est fait rapidement, il est très probable que le téléphone sera restauré son état d'origine avec presque aucune perte et pour peu d'argent (il s'agit, bien sûr, d'un cas hors garantie, mais de nombreux services fournissent de tels services). Si vous laissez la batterie et mettez l'appareil au soleil pour sécher, ou si vous le soufflez avec un sèche-cheveux, cela n'aidera pas - la charge restante de la batterie commencera à "corroder" les pistes et des dommages apparaîtront avant que l'appareil n'ait le temps de sécher. Un tel téléphone est presque impossible à restaurer. Alors ne comptez pas sur la providence et essayez d'éliminer l'humidité par vous-même - cela ne fonctionnera pas, je vous l'assure. Quant au fonctionnement des écrans LCD, comment ils tolèrent les changements de température. Ils "se rapportent" très calmement aux plus élevés, aucun changement ne se produit. Mais un séjour au froid peut entraîner une décoloration de l'écran - les cristaux liquides, ce sont des cristaux liquides.Il y a un liquide visqueux dans la cavité indicatrice, qui réagit de manière caractéristique aux champs électriques et crée un motif - à froid, ce liquide devient très visqueux, d'où la disparition de l'image. Je n'ai pas observé de cas de gel de cristaux, mais par grand froid, je le répète, l'image disparaît - cependant, après avoir réchauffé l'appareil, tout revient à sa place. Lisez les instructions.

- Est-il même possible de transporter un téléphone dans une poche de pantalon à une température aussi élevée ?

- C'est bon, crois-moi. Le seul commentaire est que dans la poche, théoriquement, il peut y avoir une augmentation de l'humidité, ce qui affectera le fonctionnement de l'appareil, mais je n'ai pas rencontré de tels cas. D'autre part, s'il est peu probable que quelque chose arrive au «rembourrage» de l'appareil, le boîtier peut en souffrir - il est tout à fait possible que des autocollants décoratifs se détachent, le verre protégeant l'écran peut se décoller. Quant à ce dernier, selon les technologies modernes, il est planté sur un ruban adhésif double face, qui se ramollit à haute température. En fait, lorsque nous devons remplacer au service l'une ou l'autre pièce qui repose sur la colle, nous la réchauffons à l'air chaud et retirons soigneusement la pièce requise. Dans le cas dont nous parlons, un chauffage naturel est obtenu, et la température peut être proche de celle que nous utilisons dans le service. Donc, si l'appareil est posé sur le rebord de la fenêtre ou sur le tableau de bord de la voiture, préparez-vous au fait que les autocollants tomberont d'eux-mêmes.

- Quelque chose peut-il arriver à la peinture ?

- Non, à peine. Il existe différents types de revêtements dont le prix varie, mais même avec les moins chers, rien ne se passe à cause de la chaleur. Théoriquement, il peut y avoir une opacification, une décoloration, mais je n'ai pas rencontré de tels cas. J'ai eu un cas où l'entreprise de fabrication où je travaillais a été obligée de changer le couvercle de la batterie dans tout le lot de téléphones portables sous garantie, car lorsque la batterie était chauffée, sa couleur changeait - mais la température y était toujours supérieure à celle qui maintenant dans la rue.

- Non, à peine. Il existe différents types de revêtements dont le prix varie, mais même avec les moins chers, rien ne se passe à cause de la chaleur. Théoriquement, il peut y avoir une opacification, une décoloration, mais Je n'ai pas rencontré de tels cas. J'ai eu un cas où l'entreprise de fabrication où je travaillais a été obligée de changer le couvercle de la batterie dans tout le lot de téléphones portables sous garantie, car lorsque la batterie était chauffée, sa couleur changeait - mais la température y était toujours supérieure à celle qui maintenant dans la rue.

- Comment la partie radio tolère-t-elle la chaleur ?

- Absolument normal, certains paramètres peuvent changer en fonction de la température, par exemple, la résistance, le gain du transistor, mais tous sont compensés par des paramètres internes et le téléphone n'ira pas au-delà des normes établies en raison de l'augmentation de la température. Et nous ne devons pas oublier que tout fabricant garantit le fonctionnement normal du téléphone selon les normes de fonctionnement indiquées dans les instructions - si vous réchauffez le téléphone à 100 degrés et qu'il commence à fonctionner à une puissance accrue, vous ne devez pas faire de réclamation auprès du fabricant. Mais, je pense qu'en fait ces normes sont faites avec une grande marge et qu'il n'y a rien à craindre, même si le téléphone s'est réchauffé de 10 degrés au-dessus de la température spécifiée.

En général, je peux terminer avec ces conseils - gardez l'appareil à l'abri de la lumière directe du soleil, n'oubliez pas avec le chargeur connecté dans des endroits chauds, gardez-le à l'écart de l'eau, et si vous le laissez tomber, prenez la peine de retirer le batterie et apportez l'appareil à un centre de service. Bonnes vacances !

Interviewé par Sergey Zavatsky Publié le 14 juillet 2006