TV mobile de Beeline ou un projet de niche

Pour ne pas tergiverser, il faut dire que le terme "télévision mobile" signifie n'importe quoi sur notre marché. Par exemple, Megafon a désigné son service de téléchargement de vidéo en utilisant des données par paquets en tant que telles. Cela compte-t-il comme TV mobile ? De toute évidence non, l'analogue le plus proche est la vidéo à la demande, lorsque l'utilisateur sélectionne une vidéo particulière et la télécharge sur le téléphone. Il est clair que cela peut être une vidéo en streaming ou une vidéo séparée, il n'y a pas de grande différence. Dans le cas de Megafon, le contenu lui-même a déterminé le nom du service et rien de plus.

Un point important est que les consommateurs ne sont pas forts en normes de télévision mobile, pour eux le service de Megafon, DMB ou DVB-H est tout de même. Ainsi, Megafon, agissant en tant que tirailleur, a donné matière à réflexion aux autres acteurs, notamment sur les tarifs et une niche potentielle pour le service. A Moscou, l'opérateur propose 12 chaînes de télévision pour 240 roubles par mois (huit roubles par jour). Pas très cher, d'une part, mais ceux qui l'ont utilisé savent que la vitesse de téléchargement n'est pas trop élevée, et la qualité d'image n'est pas parfaite. Un compromis explicite, un service de niche qui s'est avéré relativement massif. Les représentants de l'opérateur parlent de près de dix mille utilisateurs, ce qui est beaucoup pour ce genre de service.

La télévision terrestre, qui est la norme DVB-H, nous a été promise par Beeline et MTS fin 2007. La société Sistema Mass Media, qui fait partie d'AFK Sistema, s'occupe de ce problème depuis plusieurs années et promet une "percée" chaque année. Il reste juste un peu, littéralement demain nous commencerons à diffuser. Les années passent, l'histoire ne change pas, et cette direction est complètement abandonnée. En mai 2007, Beeline n'en pouvait plus et croyait que la télévision terrestre ferait bientôt son apparition. Afin de répondre de manière symétrique aux opportunités qui s'ouvrent à MTS, l'opérateur a acheté 75% de la société moscovite Dominanta. Après avoir dépensé 10,5 millions de dollars pour l'acquisition, Beeline a commencé à élaborer des options pour le développement du service. Ici, le ministère des Communications a dit un mot de poids, aucun des joueurs n'a reçu de licence, les tentatives de SMM ou de Beeline pour commencer la diffusion d'essai fin 2007 sont restées des tentatives. En fait, la société Beeline a acheté du matériel et des spécialistes, mais pas d'abonnés ; la diffusion commerciale au standard DVB-H n'existait pas alors, et n'existe pas aujourd'hui.

En 2007, le projet tombe dans l'oubli, en 2008 il est dépoussiéré et décide de faire au moins quelque chose pour que l'actif ne disparaisse pas. L'argent dépensé dans le cadre de l'opérateur est faible, mais je ne voudrais pas non plus mettre l'équipement au ralenti. Dans le même temps, MTS a abandonné la TV mobile, ils n'y croient pas vraiment, ils projettent leurs forces dans d'autres directions pour le moment.

Version officielle de la question

Un mot de licence volumineux est toujours manquant. Le projet est lancé, les travaux sont en cours, mais en mode souterrain. Cela a l'air drôle, depuis le 1er novembre, Beeline a commencé à diffuser dans tout Moscou, mais la position officielle est qu'il n'y a rien de tel. Le régulateur d'État n'a pas délivré l'autorisation à l'opérateur pour les essais de test, et donc la société diffuse à ses risques et périls. Sachant que les licences de l'entreprise devaient être obtenues au départ en 2007, puis en 2008, puis en 2009, il ne faut pas compter sur des échéances. Ensuite, nous nous appuierons sur les plans de l'opérateur en la matière Maison à vendre< /a>, qui n'ont encore rien à voir avec la situation réelle.

Par conséquent, tous les commentaires concernant la télévision mobile sont très vagues et évitent tout délai. Voici le commentaire que nous avons reçu : « VimpelCom confirme qu'il s'apprête à lancer un service de TV mobile au standard DVBH. À ce jour, des infrastructures réseau et informatiques ont été construites pour fournir des services de télévision mobile à Moscou. Le test du service par les salariés de l'entreprise est prévu en décembre. Des négociations sont en cours avec les diffuseurs sur la distribution de contenus télévisuels au sein du service de télévision mobile. La date de lancement commercial et la politique tarifaire du service ne sont pas encore déterminées et sont en cours d'élaboration.

Nous ne sommes pas des employés de l'entreprise, nous avons donc parfaitement le droit de tout dire de et vers sur la télévision mobile de Beeline, et même de le montrer avec des exemples. Heureusement, le signal peut être capté n'importe où à Moscou.

DVB-H de Beeline

Nokia a agi en tant que pionnier de la télévision mobile et a activement poussé sa solution. Les problèmes sont devenus clairs dès les premières étapes de la technologie, lorsque deux groupes d'entreprises ont émergé. D'un côté, Samsung avec les fabricants d'électronique, de l'autre, Nokia avec sa solution qui entre désormais dans le cahier des charges de l'OMA. Il n'y a aucune compatibilité entre eux, et les pionniers du marché de la télévision mobile ont dû choisir avec qui travailler. En l'absence d'appareils, il est difficile d'offrir un service aux consommateurs, c'est un autre des facteurs qui ont torpillé son lancement en Russie plus tôt.

De la part de Nokia, il n'y avait pas de volonté particulière de promouvoir le DVB-H dans les réalités russes, alors que pour Samsung, un autre projet avec un opérateur n'était pas mal. L'entreprise dans son ensemble aime ce genre de choses, avec leur aide, vous pouvez rendre compte de votre activité folle et du lancement de toutes sortes d'initiatives. Par conséquent, Beeline et Samsung se sont retrouvés dans des conditions russes. Mais avec le temps, le marché passera à la diffusion DVB-H avec support OMA, c'est-à-dire, en fait, aux solutions de Nokia. Par conséquent, Samsung devient le premier partenaire "unique" de Beeline, mais des négociations avec Nokia sur la prise en charge de tous ses appareils et la diffusion dans le format "correct" pour eux sont déjà en cours. Le lancement commercial comprendra des appareils de deux fabricants. Ils y parviendront dans Beeline en diffusant à la fois sur ceux-ci et sur les autres. Considérant que le nombre de canaux dans la résolution de 240x320 pixels et une fréquence de 25 images est assez important, vous pouvez vous permettre un tel luxe. Si nous supposons la croissance de la consommation de ce service, alors un tel doublement crée de nombreux problèmes à l'avenir. Mais la croissance n'est pas prévue dans un avenir prévisible, d'où une solution aussi "tordue" d'un point de vue technique.

Pour regarder la télévision mobile de Beeline, deux choses sont nécessaires - un téléphone de Samsung, pour le moment c'est un modèle P960, et la carte SIM d'un opérateur. Le service MobileTV peut être connecté via une requête USSD ou via un assistant Internet. Pour le moment, pour les consommateurs ordinaires, ces fonctionnalités sont bloquées. Site de support de service wap.buzztv.ru, il est également disponible uniquement pour les employés de l'entreprise.

Vous pouvez acheter un téléphone à Svyaznoy, dans le cadre d'un projet avec Beeline, c'est le principal partenaire qui vendra l'équipement. Malgré le fait que le service n'ait pas été officiellement lancé, les premières livraisons ont eu lieu, l'appareil a été mis en vente. Le coût est d'environ 15 000 roubles. Le réseau de distribution ne compte pas sur le succès retentissant de ce modèle, il le considère comme une offre de niche. Cependant, ainsi que le service de télévision mobile de Beeline. À partir du moment où l'entreprise lance officiellement l'opération de test, il sera possible de faire de la publicité, de mentionner le produit de Samsung et où il peut être acheté. Le choix d'un partenaire commerçant pour promouvoir un service de niche est justifié. Certes, ce qu'il faut faire de Nokia lorsqu'il rejoint le projet n'est pas tout à fait clair, car ils ne fabriqueront pas de versions spéciales de téléphones pour Svyaznoy. Soit ils fonctionneront tous avec un signal de Beeline, soit ils ne fonctionneront pas tous. Mais c'est une affaire d'avenir.

Après avoir connecté le service MobileTV, nous devons sélectionner un plan tarifaire. Il y en a exactement quatre dans le système de facturation Beeline :

  • De base
  • Éducatif
  • Divertissement
  • Super Premium

Un moment curieux de cette construction à long terme est que même le service d'abonnement de l'entreprise dispose de toutes les données sur ces offres tarifaires, fonctionne avec le service, les numéros de service. Il suffit d'appeler et de discuter de ces problèmes, ce n'est qu'à la dixième minute de la conversation que la jeune fille s'est rendu compte que le service n'était pas disponible. Cependant, les appels à d'autres opérateurs montrent que la question des plans tarifaires est facilement discutée, comme par hasard.

Jusqu'à ce que la liste des chaînes et des contenus qui seront transmis lors du lancement de la télévision mobile soit approuvée, Beeline ne négociera et ne conclura des contrats qu'au moment où elle recevra des licences ou aura la garantie de connaître les termes de ce processus. Il y a environ 16 chaînes en diffusion test, il s'agit de Vesti24, Vesti.Sport, BBC, KubanTV, une chaîne avec des dessins animés, des films, etc.

La logique de travail avec le téléphone est très simple : vous téléchargez l'application MobileTV (clé séparée), le temps de démarrage est d'environ 20-30 secondes. Il est préférable d'étendre l'antenne, surtout à l'intérieur. Une liste de chaînes apparaît, vous voyez le nom, vous pouvez voir le calendrier des programmes à la fois pour le jour en cours et pour le suivant.

La qualité de l'image sur l'écran QVGA est assez correcte, vous pouvez regarder les informations calmement, regarder un film pendant longtemps n'est plus aussi intéressant. Le temps de fonctionnement du téléphone pour recevoir un signal est d'environ 4,5 heures. Toutes les options interactives sont prises en charge, par exemple, vous pouvez voter dans un quiz, une autre chose est que cela dépend des créateurs de contenu et de la chaîne. Jusqu'à présent, tout ce que nous avons pu voir ne laisse pas entendre que Beeline ne rediffusera pas l'image finie, mais se torturera avec des choses supplémentaires. En théorie, c'est possible, en pratique cela n'apparaîtra pas trop tôt.

Lorsque vous vous connectez à des chaînes avec des fraises ou du contenu pour adultes, vous devez entrer un code spécial, il est émis par l'opérateur. Reste à savoir si vous devez vous procurer une nouvelle carte SIM. Apparemment, ce sera encore nécessaire. La question reste ouverte, mais je pense que sinon il faudra récupérer le code au bureau Beeline ou au service support. La télévision est disponible sans carte spéciale, en particulier, Beeline affiche la chaîne Vesti sur Samsung P960 sur n'importe quelle carte.

Étant donné que je connais la télévision mobile depuis 2004 et que j'utilise ce service de temps en temps dans différents pays, je n'ai rien vu d'extraordinaire. Tout est au niveau, la qualité de transmission du signal est bonne. Les canaux de test génèrent la même image 24 heures sur 24. Les personnes qui ne connaissaient pas le service l'ont utilisé avec plaisir et ont été étonnées de la qualité de l'image. Tout le monde a été arrêté par le manque de modèles variés, le coût relativement élevé du premier appareil et les prix mordants des tarifs pour la TV mobile.

J'ai complètement oublié de dire que le transfert de données, c'est-à-dire interactif, est effectué à l'aide d'un point d'accès dédié dvbh.beeline.ru, le trafic dessus n'est pas facturé (oui, qui en a besoin, tout le monde comprendra sans indice, cependant, le service MobileTV doit être connecté ). Dans le cadre du compte personnel, les fonds pour le service sont débités quotidiennement, en parts égales de la redevance mensuelle. Vous pouvez connaître le solde à l'aide d'une requête USSD (*129#). Un message SMS arrive avec la phrase "Votre solde TV".

Jetons un coup d'œil au coût de la télévision mobile, celui qui est inclus dans le système de facturation aujourd'hui et qui est utilisé par les spécialistes du marketing de l'entreprise pour calculer ce service.

  • Basique - trois chaînes, TV terrestre - coût 200 roubles par mois
  • Éducatif - cinq chaînes (plus une chaîne en bonus, apparemment, ce seront des dessins animés), comprend le forfait de base plus deux chaînes de la BBC - le coût est de 400 roubles
  • Divertissement : huit chaînes, en ajoutant deux chaînes avec des longs métrages et une avec des dessins animés. Coût 600 roubles
  • Super Premium - toutes les chaînes disponibles, coûtent 800 roubles

Il est impossible de dire que le coût de la télévision mobile est bas. En revanche, le service trouvera clairement ses clients, si la TV « mobile » de Megafon en a. Le manque d'appareils sera comblé avec le développement du marché, mais il est impossible de s'attendre à ce que ce sujet devienne populaire dans les années à venir. Par conséquent, des prix élevés sont justifiés et une légère courbure dans le choix des partenaires sur le chemin initial, à la fin, tout viendra à un dénominateur commun. En l'absence de volonté de MTS et Megafon d'investir dans la TV mobile comme un tout petit créneau de Beeline, ils peuvent renforcer leur image d'opérateur innovant, ce qui n'est pas si mal. Et l'infrastructure ne disparaîtra pas. La question reste ouverte quand le régulateur autorisera les tests officiels du service (je pense, en décembre et jusqu'à fin février), mais le moment du lancement commercial est un mystère enveloppé de ténèbres. Beeline a beaucoup d'espoir pour avril 2009. Mais si vous croyez aux rêves, je pense que les échéances seront repoussées.

TV mobile de Beeline ou un projet de niche

Pour ne pas tergiverser, il faut dire que le terme "télévision mobile" signifie n'importe quoi sur notre marché. Par exemple, Megafon a désigné son service de téléchargement de vidéo en utilisant les données par paquets en tant que telles. Cela compte-t-il comme TV mobile ? De toute évidence non, l'analogue le plus proche est la vidéo à la demande, lorsque l'utilisateur sélectionne une vidéo particulière et la télécharge sur le téléphone. Il est clair que cela peut être une vidéo en streaming ou une vidéo séparée, il n'y a pas de grande différence. Dans le cas de Megafon, le contenu lui-même a déterminé le nom du service et rien de plus.

Un point important est que les consommateurs ne sont pas forts en normes de télévision mobile, pour eux le service de Megafon, DMB ou DVB-H est tout de même. Ainsi, Megafon, agissant en tant que tirailleur, a donné matière à réflexion aux autres acteurs, notamment sur les tarifs et une niche potentielle pour le service. A Moscou, l'opérateur propose 12 chaînes de télévision pour 240 roubles par mois (huit roubles par jour). Pas très cher, d'une part, mais ceux qui l'ont utilisé savent que la vitesse de téléchargement n'est pas trop élevée, et la qualité d'image n'est pas parfaite. Un compromis explicite, un service de niche qui s'est avéré relativement massif. Les représentants de l'opérateur parlent de près de dix mille utilisateurs, ce qui est beaucoup pour ce genre de service.

La télévision terrestre, qui est la norme DVB-H, nous a été promise par Beeline et MTS fin 2007. La société Sistema Mass Media, qui fait partie d'AFK Sistema, s'occupe de ce problème depuis plusieurs années et promet une "percée" chaque année. Il reste juste un peu, littéralement demain nous commencerons à diffuser. Les années passent, l'histoire ne change pas, et cette direction est complètement abandonnée. En mai 2007, Beeline n'en pouvait plus et croyait que la télévision terrestre ferait bientôt son apparition. Afin de répondre de manière symétrique aux opportunités qui s'ouvrent à MTS, l'opérateur a acheté 75% de la société moscovite Dominanta. Après avoir dépensé 10,5 millions de dollars pour l'acquisition, Beeline a commencé à élaborer des options pour le développement du service. Ici, le ministère des Communications a dit un mot de poids, aucun des joueurs n'a reçu de licence, les tentatives de SMM ou de Beeline pour commencer la diffusion d'essai fin 2007 sont restées des tentatives. En fait, la société Beeline a acheté du matériel et des spécialistes, mais pas d'abonnés ; la diffusion commerciale au standard DVB-H n'existait pas alors, et n'existe pas aujourd'hui.

En 2007, le projet tombe dans l'oubli, en 2008 il est dépoussiéré et décide de faire au moins quelque chose pour que l'actif ne disparaisse pas. L'argent dépensé dans le cadre de l'opérateur est faible, mais je ne voudrais pas non plus mettre l'équipement au ralenti. Dans le même temps, MTS a abandonné la TV mobile, ils n'y croient pas vraiment, ils projettent leurs forces dans d'autres directions pour le moment.

Version officielle de la question

Un mot de licence volumineux est toujours manquant. Le projet est lancé, les travaux sont en cours, mais en mode souterrain. Cela a l'air drôle, depuis le 1er novembre, Beeline a commencé à diffuser dans tout Moscou, mais la position officielle est qu'il n'y a rien de tel. Le régulateur d'État n'a pas délivré l'autorisation à l'opérateur pour les essais de test, et donc la société diffuse à ses risques et périls. Sachant que les licences de l'entreprise devaient être obtenues au départ en 2007, puis en 2008, puis en 2009, il ne faut pas compter sur des échéances. Ensuite, nous nous appuierons sur les plans de l'opérateur en la matière Maison à vendre< /a>, qui n'ont encore rien à voir avec la situation réelle.

Par conséquent, tous les commentaires concernant la télévision mobile sont très vagues et évitent tout délai. Voici le commentaire que nous avons reçu : « VimpelCom confirme qu'il s'apprête à lancer un service de TV mobile au standard DVBH. À ce jour, des infrastructures réseau et informatiques ont été construites pour fournir des services de télévision mobile à Moscou. Le test du service par les salariés de l'entreprise est prévu en décembre. Des négociations sont en cours avec les diffuseurs sur la distribution de contenus télévisuels au sein du service de télévision mobile. La date de lancement commercial et la politique tarifaire du service ne sont pas encore déterminées et sont en cours d'élaboration.

Nous ne sommes pas des employés de l'entreprise, nous avons donc parfaitement le droit de tout dire de et vers sur la télévision mobile de Beeline, et même de le montrer avec des exemples. Heureusement, le signal peut être capté n'importe où à Moscou.

DVB-H de Beeline

Nokia a agi en tant que pionnier de la télévision mobile et a activement poussé sa solution. Les problèmes sont devenus clairs dès les premières étapes de la technologie, lorsque deux groupes d'entreprises ont émergé. D'un côté, Samsung avec les fabricants d'électronique, de l'autre, Nokia avec sa solution qui entre désormais dans le cahier des charges de l'OMA. Il n'y a aucune compatibilité entre eux, et les pionniers du marché de la télévision mobile ont dû choisir avec qui travailler. En l'absence d'appareils, il est difficile d'offrir un service aux consommateurs, c'est un autre des facteurs qui ont torpillé son lancement en Russie plus tôt.

De la part de Nokia, il n'y avait pas de volonté particulière de promouvoir le DVB-H dans les réalités russes, alors que pour Samsung, un autre projet avec un opérateur n'était pas mal. L'entreprise dans son ensemble aime ce genre de choses, avec leur aide, vous pouvez rendre compte de votre activité folle et du lancement de toutes sortes d'initiatives. Par conséquent, Beeline et Samsung se sont retrouvés dans des conditions russes. Mais avec le temps, le marché passera à la diffusion DVB-H avec support OMA, c'est-à-dire, en fait, aux solutions de Nokia. Par conséquent, Samsung devient le premier partenaire "unique" de Beeline, mais des négociations avec Nokia sur la prise en charge de tous ses appareils et la diffusion dans le format "correct" pour eux sont déjà en cours. Le lancement commercial comprendra des appareils de deux fabricants. Ils y parviendront dans Beeline en diffusant à la fois sur ceux-ci et sur les autres. Considérant que le nombre de canaux dans la résolution de 240x320 pixels et une fréquence de 25 images est assez important, vous pouvez vous permettre un tel luxe. Si nous supposons la croissance de la consommation de ce service, alors un tel doublement crée de nombreux problèmes à l'avenir. Mais la croissance n'est pas prévue dans un avenir prévisible, d'où une solution aussi "tordue" d'un point de vue technique.

Pour regarder la télévision mobile de Beeline, deux choses sont nécessaires - un téléphone de Samsung, pour le moment c'est un modèle P960, et la carte SIM d'un opérateur. Le service MobileTV peut être connecté via une requête USSD ou via un assistant Internet. Pour le moment, pour les consommateurs ordinaires, ces fonctionnalités sont bloquées. Site de support de service wap.buzztv.ru, il est également disponible uniquement pour les employés de l'entreprise.

Vous pouvez acheter un téléphone à Svyaznoy, dans le cadre d'un projet avec Beeline, c'est le principal partenaire qui vendra l'équipement. Malgré le fait que le service n'ait pas été officiellement lancé, les premières livraisons ont eu lieu, l'appareil a été mis en vente. Le coût est d'environ 15 000 roubles. Le réseau de distribution ne compte pas sur le succès retentissant de ce modèle, il le considère comme une offre de niche. Cependant, ainsi que le service de télévision mobile de Beeline. À partir du moment où l'entreprise lance officiellement l'opération de test, il sera possible de faire de la publicité, de mentionner le produit de Samsung et où il peut être acheté. Le choix d'un partenaire commerçant pour promouvoir un service de niche est justifié. Certes, ce qu'il faut faire de Nokia lorsqu'il rejoint le projet n'est pas tout à fait clair, car ils ne fabriqueront pas de versions spéciales de téléphones pour Svyaznoy. Soit ils fonctionneront tous avec un signal de Beeline, soit ils ne fonctionneront pas tous. Mais c'est une affaire d'avenir.

Après avoir connecté le service MobileTV, nous devons sélectionner un plan tarifaire. Il y en a exactement quatre dans le système de facturation Beeline :

  • De base
  • Éducatif
  • Divertissement
  • Super Premium

Un moment curieux de cette construction à long terme est que même le service d'abonnement de l'entreprise dispose de toutes les données sur ces offres tarifaires, fonctionne avec le service, les numéros de service. Il suffit d'appeler et de discuter de ces problèmes, ce n'est qu'à la dixième minute de la conversation que la jeune fille s'est rendu compte que le service n'était pas disponible. Cependant, les appels à d'autres opérateurs montrent que la question des plans tarifaires est facilement discutée, comme par hasard.

Jusqu'à ce que la liste des chaînes et des contenus qui seront transmis lors du lancement de la télévision mobile soit approuvée, Beeline ne négociera et ne conclura des contrats qu'au moment où elle recevra des licences ou aura la garantie de connaître les termes de ce processus. Il y a environ 16 chaînes en diffusion test, il s'agit de Vesti24, Vesti.Sport, BBC, KubanTV, une chaîne avec des dessins animés, des films, etc.

La logique de travail avec le téléphone est très simple : vous téléchargez l'application MobileTV (clé séparée), le temps de démarrage est d'environ 20-30 secondes. Il est préférable d'étendre l'antenne, surtout à l'intérieur. Une liste de chaînes apparaît, vous voyez le nom, vous pouvez voir le calendrier des programmes à la fois pour le jour en cours et pour le suivant.

La qualité de l'image sur l'écran QVGA est assez correcte, vous pouvez regarder les informations calmement, regarder un film pendant longtemps n'est plus aussi intéressant. Le temps de fonctionnement du téléphone pour recevoir un signal est d'environ 4,5 heures. Toutes les options interactives sont prises en charge, par exemple, vous pouvez voter dans un quiz, une autre chose est que cela dépend des créateurs de contenu et de la chaîne. Jusqu'à présent, tout ce que nous avons pu voir ne laisse pas entendre que Beeline ne rediffusera pas l'image finie, mais se torturera avec des choses supplémentaires. En théorie, c'est possible, en pratique cela n'apparaîtra pas trop tôt.

Lorsque vous vous connectez à des chaînes avec des fraises ou du contenu pour adultes, vous devez entrer un code spécial, il est émis par l'opérateur. Reste à savoir si vous devez vous procurer une nouvelle carte SIM. Apparemment, ce sera encore nécessaire. La question reste ouverte, mais je pense que sinon il faudra aller chercher le code au bureau Beeline ou au service support. La télévision est disponible sans carte spéciale, en particulier, Beeline affiche la chaîne Vesti sur Samsung P960 sur n'importe quelle carte.

Étant donné que je connais la télévision mobile depuis 2004 et que j'utilise ce service de temps en temps dans différents pays, je n'ai rien vu d'extraordinaire. Tout est au niveau, la qualité de transmission du signal est bonne. Les canaux de test génèrent la même image 24 heures sur 24. Les personnes qui ne connaissaient pas le service l'ont utilisé avec plaisir et ont été étonnées de la qualité de l'image. Tout le monde a été arrêté par le manque de modèles variés, le coût relativement élevé du premier appareil et les prix mordants des tarifs pour la TV mobile.

J'ai complètement oublié de dire que le transfert de données, c'est-à-dire interactif, est effectué à l'aide d'un point d'accès dédié dvbh.beeline.ru, le trafic dessus n'est pas facturé (oui, qui en a besoin, tout le monde comprendra sans indice, cependant, le service MobileTV doit être connecté ). Dans le cadre du compte personnel, les fonds pour le service sont débités quotidiennement, en parts égales de la redevance mensuelle. Vous pouvez connaître le solde en utilisant la requête USSD (*129#). Un message SMS arrive avec la phrase "Votre solde TV".

Jetons un coup d'œil au coût de la télévision mobile, celui qui est inclus dans le système de facturation aujourd'hui et qui est utilisé par les spécialistes du marketing de l'entreprise pour calculer ce service.

  • Basique - trois chaînes, TV terrestre - coût 200 roubles par mois
  • Éducatif - cinq chaînes (plus une chaîne en bonus, apparemment, ce seront des dessins animés), comprend le forfait de base plus deux chaînes de la BBC - le coût est de 400 roubles
  • Divertissement : huit chaînes, en ajoutant deux chaînes avec des longs métrages et une avec des dessins animés. Coût 600 roubles
  • Super Premium - toutes les chaînes disponibles, coûtent 800 roubles

Il est impossible de dire que le coût de la télévision mobile est bas. En revanche, le service trouvera clairement ses clients, si la TV « mobile » de Megafon en a. Le manque d'appareils sera comblé avec le développement du marché, mais il est impossible de s'attendre à ce que ce sujet devienne populaire dans les années à venir. Par conséquent, des prix élevés sont justifiés et une légère courbure dans le choix des partenaires sur le chemin initial, à la fin, tout viendra à un dénominateur commun. En l'absence de volonté de MTS et Megafon d'investir dans la TV mobile comme un tout petit créneau de Beeline, ils peuvent renforcer leur image d'opérateur innovant, ce qui n'est pas si mal. Et l'infrastructure ne disparaîtra pas. La question reste ouverte quand le régulateur autorisera les tests officiels du service (je pense, en décembre et jusqu'à fin février), mais le moment du lancement commercial est un mystère enveloppé de ténèbres. Beeline a beaucoup d'espoir pour avril 2009. Mais si vous croyez aux rêves, je pense que les échéances seront repoussées.

TV mobile de Beeline ou un projet de niche

Pour ne pas tergiverser, il faut dire que le terme "télévision mobile" signifie n'importe quoi sur notre marché. Par exemple, Megafon a désigné son service de téléchargement de vidéo en utilisant des données par paquets en tant que telles. Cela compte-t-il comme TV mobile ? De toute évidence non, l'analogue le plus proche est la vidéo à la demande, lorsque l'utilisateur sélectionne une vidéo particulière et la télécharge sur le téléphone. Il est clair que cela peut être une vidéo en streaming ou une vidéo séparée, il n'y a pas de grande différence. Dans le cas de Megafon, le contenu lui-même a déterminé le nom du service et rien de plus.

Un point important est que les consommateurs ne sont pas forts en normes de télévision mobile, pour eux le service de Megafon, DMB ou DVB-H est tout de même. Ainsi, Megafon, agissant en tant que tirailleur, a donné matière à réflexion aux autres acteurs, notamment sur les tarifs et une niche potentielle pour le service. A Moscou, l'opérateur propose 12 chaînes de télévision pour 240 roubles par mois (huit roubles par jour). Pas très cher, d'une part, mais ceux qui l'ont utilisé savent que la vitesse de téléchargement n'est pas trop élevée, et la qualité d'image n'est pas parfaite. Un compromis explicite, un service de niche qui s'est avéré relativement massif. Les représentants de l'opérateur parlent de près de dix mille utilisateurs, ce qui est beaucoup pour ce genre de service.

La télévision terrestre, qui est la norme DVB-H, nous a été promise par Beeline et MTS fin 2007. La société Sistema Mass Media, qui fait partie d'AFK Sistema, s'occupe de ce problème depuis plusieurs années et promet une "percée" chaque année. Il reste juste un peu, littéralement demain nous commencerons à diffuser. Les années passent, l'histoire ne change pas, et cette direction est complètement abandonnée. En mai 2007, Beeline n'en pouvait plus et croyait que la télévision terrestre ferait bientôt son apparition. Afin de répondre de manière symétrique aux opportunités qui s'ouvrent à MTS, l'opérateur a acheté 75% de la société moscovite Dominanta. Après avoir dépensé 10,5 millions de dollars pour l'acquisition, Beeline a commencé à élaborer des options pour le développement du service. Ici, le ministère des Communications a dit un mot de poids, aucun des joueurs n'a reçu de licence, les tentatives de SMM ou de Beeline pour commencer la diffusion d'essai fin 2007 sont restées des tentatives. En fait, la société Beeline a acheté du matériel et des spécialistes, mais pas d'abonnés ; la diffusion commerciale au standard DVB-H n'existait pas alors, et n'existe pas aujourd'hui.

En 2007, le projet tombe dans l'oubli, en 2008 il est dépoussiéré et décide de faire au moins quelque chose pour que l'actif ne disparaisse pas. L'argent dépensé dans le cadre de l'opérateur est faible, mais je ne voudrais pas non plus mettre l'équipement au ralenti. Dans le même temps, MTS a abandonné la TV mobile, ils n'y croient pas vraiment, ils projettent leurs forces dans d'autres directions pour le moment.

Version officielle de la question

Un mot de licence volumineux est toujours manquant. Le projet est lancé, les travaux sont en cours, mais en mode souterrain. Cela a l'air drôle, depuis le 1er novembre, Beeline a commencé à diffuser dans tout Moscou, mais la position officielle est qu'il n'y a rien de tel. Le régulateur d'État n'a pas délivré l'autorisation à l'opérateur pour les essais de test, et donc la société diffuse à ses risques et périls. Sachant que les licences de l'entreprise devaient être obtenues au départ en 2007, puis en 2008, puis en 2009, il ne faut pas compter sur des échéances. Ensuite, nous nous appuierons sur les plans de l'opérateur en la matière Maison à vendre< /a>, qui n'ont encore rien à voir avec la situation réelle.

Par conséquent, tous les commentaires concernant la télévision mobile sont très vagues et évitent tout délai. Voici le commentaire que nous avons reçu : « VimpelCom confirme qu'il s'apprête à lancer un service de TV mobile au standard DVBH. À ce jour, des infrastructures réseau et informatiques ont été construites pour fournir des services de télévision mobile à Moscou. Le test du service par les salariés de l'entreprise est prévu en décembre. Des négociations sont en cours avec les diffuseurs sur la distribution de contenus télévisuels au sein du service de télévision mobile. La date de lancement commercial et la politique tarifaire du service ne sont pas encore déterminées et sont en cours d'élaboration.

Nous ne sommes pas des employés de l'entreprise, nous avons donc parfaitement le droit de tout dire de et vers sur la télévision mobile de Beeline, et même de le montrer avec des exemples. Heureusement, le signal peut être capté n'importe où à Moscou.

DVB-H de Beeline

Nokia a agi en tant que pionnier de la télévision mobile et a activement poussé sa solution. Les problèmes sont devenus clairs dès les premières étapes de la technologie, lorsque deux groupes d'entreprises ont émergé. D'un côté, Samsung avec les fabricants d'électronique, de l'autre, Nokia avec sa solution qui entre désormais dans le cahier des charges de l'OMA. Il n'y a aucune compatibilité entre eux, et les pionniers du marché de la télévision mobile ont dû choisir avec qui travailler. En l'absence d'appareils, il est difficile d'offrir un service aux consommateurs, c'est un autre des facteurs qui ont torpillé son lancement en Russie plus tôt.

De la part de Nokia, il n'y avait pas de volonté particulière de promouvoir le DVB-H dans les réalités russes, alors que pour Samsung, un autre projet avec un opérateur n'était pas mal. L'entreprise dans son ensemble aime ce genre de choses, avec leur aide, vous pouvez rendre compte de votre activité folle et du lancement de toutes sortes d'initiatives. Par conséquent, Beeline et Samsung se sont retrouvés dans des conditions russes. Mais avec le temps, le marché passera à la diffusion DVB-H avec support OMA, c'est-à-dire, en fait, aux solutions de Nokia. Par conséquent, Samsung devient le premier partenaire "unique" de Beeline, mais des négociations avec Nokia sur la prise en charge de tous ses appareils et la diffusion dans le format "correct" pour eux sont déjà en cours. Le lancement commercial comprendra des appareils de deux fabricants. Ils y parviendront dans Beeline en diffusant à la fois sur ceux-ci et sur les autres. Considérant que le nombre de canaux dans la résolution de 240x320 pixels et une fréquence de 25 images est assez important, vous pouvez vous permettre un tel luxe. Si nous supposons la croissance de la consommation de ce service, alors un tel doublement crée de nombreux problèmes à l'avenir. Mais la croissance n'est pas prévue dans un avenir prévisible, d'où une décision aussi "tordue" d'un point de vue technique.

Pour regarder la télévision mobile de Beeline, deux choses sont nécessaires - un téléphone de Samsung, pour le moment c'est un modèle P960, et la carte SIM d'un opérateur. Le service MobileTV peut être connecté via une requête USSD ou via un assistant Internet. Pour le moment, pour les consommateurs ordinaires, ces fonctionnalités sont bloquées. Site de support de service wap.buzztv.ru, il est également disponible uniquement pour les employés de l'entreprise.

Vous pouvez acheter un téléphone à Svyaznoy, dans le cadre d'un projet avec Beeline, c'est le principal partenaire qui vendra l'équipement. Malgré le fait que le service n'ait pas été officiellement lancé, les premières livraisons ont eu lieu, l'appareil a été mis en vente. Le coût est d'environ 15 000 roubles. Le réseau de distribution ne compte pas sur le succès retentissant de ce modèle, il le considère comme une offre de niche. Cependant, ainsi que le service de télévision mobile de Beeline. À partir du moment où l'entreprise lance officiellement l'opération de test, il sera possible de faire de la publicité, de mentionner le produit de Samsung et où il peut être acheté. Le choix d'un partenaire commerçant pour promouvoir un service de niche est justifié. Certes, ce qu'il faut faire de Nokia lorsqu'il rejoint le projet n'est pas tout à fait clair, car ils ne fabriqueront pas de versions spéciales de téléphones pour Svyaznoy. Soit ils fonctionneront tous avec un signal de Beeline, soit ils ne fonctionneront pas tous. Mais c'est une affaire d'avenir.

Après avoir connecté le service MobileTV, nous devons sélectionner un plan tarifaire. Il y en a exactement quatre dans le système de facturation Beeline :

  • De base
  • Éducatif
  • Divertissement
  • Super Premium

Un moment curieux de cette construction à long terme est que même le service d'abonnement de l'entreprise dispose de toutes les données sur ces offres tarifaires, fonctionne avec le service, les numéros de service. Il suffit d'appeler et de discuter de ces problèmes, ce n'est qu'à la dixième minute de la conversation que la jeune fille s'est rendu compte que le service n'était pas disponible. Cependant, les appels à d'autres opérateurs montrent que la question des plans tarifaires est facilement discutée, comme par hasard.

Jusqu'à ce que la liste des chaînes et des contenus qui seront transmis lors du lancement de la télévision mobile soit approuvée, Beeline ne négociera et ne conclura des contrats qu'au moment où elle recevra des licences ou aura la garantie de connaître les termes de ce processus. Il y a environ 16 chaînes en diffusion test, il s'agit de Vesti24, Vesti.Sport, BBC, KubanTV, une chaîne avec des dessins animés, des films, etc.

La logique de travail avec le téléphone est très simple : vous téléchargez l'application MobileTV (clé séparée), le temps de démarrage est d'environ 20-30 secondes. Il est préférable d'étendre l'antenne, surtout à l'intérieur. Une liste de chaînes apparaît, vous voyez le nom, vous pouvez voir le calendrier des programmes à la fois pour le jour en cours et pour le suivant.

La qualité de l'image sur l'écran QVGA est assez correcte, vous pouvez regarder les informations calmement, regarder un film pendant longtemps n'est plus aussi intéressant. Le temps de fonctionnement du téléphone pour recevoir un signal est d'environ 4,5 heures. Toutes les options interactives sont prises en charge, par exemple, vous pouvez voter dans un quiz, une autre chose est que cela dépend des créateurs de contenu et de la chaîne. Jusqu'à présent, tout ce que nous avons pu voir ne laisse pas entendre que Beeline ne rediffusera pas l'image finie, mais se torturera avec des choses supplémentaires. En théorie, c'est possible, en pratique cela n'apparaîtra pas trop tôt.

Lorsque vous vous connectez à des chaînes avec des fraises ou du contenu pour adultes, vous devez entrer un code spécial, il est émis par l'opérateur. Reste à savoir si vous devez vous procurer une nouvelle carte SIM. Apparemment, ce sera encore nécessaire. La question reste ouverte, mais je pense que sinon il faudra aller chercher le code au bureau Beeline ou au service support. La télévision est disponible sans carte spéciale, en particulier, Beeline affiche la chaîne Vesti sur Samsung P960 sur n'importe quelle carte.

Étant donné que je connais la télévision mobile depuis 2004 et que j'utilise ce service de temps en temps dans différents pays, je n'ai rien vu d'extraordinaire. Tout est au niveau, la qualité de transmission du signal est bonne. Les canaux de test génèrent la même image 24 heures sur 24. Les personnes qui ne connaissaient pas le service l'ont utilisé avec plaisir et ont été étonnées de la qualité de l'image. Tout le monde a été arrêté par le manque de modèles variés, le coût relativement élevé du premier appareil et les prix mordants des tarifs pour la TV mobile.

J'ai complètement oublié de dire que le transfert de données, c'est-à-dire interactif, est effectué à l'aide d'un point d'accès dédié dvbh.beeline.ru, le trafic dessus n'est pas facturé (oui, qui en a besoin, tout le monde comprendra sans indice, cependant, le service MobileTV doit être connecté ). Dans le cadre du compte personnel, les fonds pour le service sont débités quotidiennement, en parts égales de la redevance mensuelle. Vous pouvez connaître le solde en utilisant la requête USSD (*129#). Un message SMS arrive avec la phrase "Votre solde TV".

Jetons un coup d'œil au coût de la télévision mobile, celui qui est inclus dans le système de facturation aujourd'hui et qui est utilisé par les spécialistes du marketing de l'entreprise pour calculer ce service.

  • Basique - trois chaînes, TV terrestre - coût 200 roubles par mois
  • Éducatif - cinq chaînes (plus une chaîne en bonus, apparemment, ce seront des dessins animés), comprend le forfait de base plus deux chaînes de la BBC - le coût est de 400 roubles
  • Divertissement : huit chaînes, en ajoutant deux chaînes avec des longs métrages et une avec des dessins animés. Coût 600 roubles
  • Super Premium - toutes les chaînes disponibles, coûtent 800 roubles

Il est impossible de dire que le coût de la télévision mobile est bas. En revanche, le service trouvera clairement ses clients, si la TV « mobile » de Megafon en a. Le manque d'appareils sera comblé avec le développement du marché, mais il est impossible de s'attendre à ce que ce sujet devienne populaire dans les années à venir. Par conséquent, des prix élevés sont justifiés et une légère courbure dans le choix des partenaires sur le chemin initial, à la fin, tout viendra à un dénominateur commun. En l'absence de volonté de MTS et Megafon d'investir dans la TV mobile comme un tout petit créneau de Beeline, ils peuvent renforcer leur image d'opérateur innovant, ce qui n'est pas si mal. Et l'infrastructure ne disparaîtra pas. La question reste ouverte quand le régulateur autorisera les tests officiels du service (je pense, en décembre et jusqu'à fin février), mais le moment du lancement commercial est un mystère enveloppé de ténèbres. Beeline a beaucoup d'espoir pour avril 2009. Mais si vous croyez aux rêves, je pense que les échéances seront repoussées.

TV mobile de Beeline ou un projet de niche

Pour ne pas tergiverser, il faut dire que le terme "télévision mobile" signifie n'importe quoi sur notre marché. Par exemple, Megafon a désigné son service de téléchargement de vidéo en utilisant des données par paquets en tant que telles. Cela compte-t-il comme TV mobile ? De toute évidence non, l'analogue le plus proche est la vidéo à la demande, lorsque l'utilisateur sélectionne une vidéo particulière et la télécharge sur le téléphone. Il est clair que cela peut être une vidéo en streaming ou une vidéo séparée, il n'y a pas de grande différence. Dans le cas de Megafon, le contenu lui-même a déterminé le nom du service et rien de plus.

Un point important est que les consommateurs ne sont pas forts en normes de télévision mobile, pour eux le service de Megafon, DMB ou DVB-H est tout de même. Ainsi, Megafon, agissant en tant que tirailleur, a donné matière à réflexion aux autres acteurs, notamment sur les tarifs et une niche potentielle pour le service. A Moscou, l'opérateur propose 12 chaînes de télévision pour 240 roubles par mois (huit roubles par jour). Pas très cher, d'une part, mais ceux qui l'ont utilisé savent que la vitesse de téléchargement n'est pas trop élevée, et la qualité d'image n'est pas parfaite. Un compromis explicite, un service de niche qui s'est avéré relativement massif. Les représentants de l'opérateur parlent de près de dix mille utilisateurs, ce qui est beaucoup pour ce genre de service.

La télévision terrestre, qui est la norme DVB-H, nous a été promise par Beeline et MTS fin 2007. La société Sistema Mass Media, qui fait partie d'AFK Sistema, s'occupe de ce problème depuis plusieurs années et promet une "percée" chaque année. Il reste juste un peu, littéralement demain nous commencerons à diffuser. Les années passent, l'histoire ne change pas, et cette direction est complètement abandonnée. En mai 2007, Beeline n'en pouvait plus et croyait que la télévision terrestre ferait bientôt son apparition. Afin de répondre de manière symétrique aux opportunités qui s'ouvrent à MTS, l'opérateur a acheté 75% de la société moscovite Dominanta. Après avoir dépensé 10,5 millions de dollars pour l'acquisition, Beeline a commencé à élaborer des options pour le développement du service. Ici, le ministère des Communications a dit un mot de poids, aucun des joueurs n'a reçu de licence, les tentatives de SMM ou de Beeline pour commencer la diffusion d'essai fin 2007 sont restées des tentatives. En fait, la société Beeline a acheté du matériel et des spécialistes, mais pas d'abonnés ; la diffusion commerciale au standard DVB-H n'existait pas alors, et n'existe pas aujourd'hui.

En 2007, le projet tombe dans l'oubli, en 2008 il est dépoussiéré et décide de faire au moins quelque chose pour que l'actif ne disparaisse pas. L'argent dépensé dans le cadre de l'opérateur est faible, mais je ne voudrais pas non plus mettre l'équipement au ralenti. Dans le même temps, MTS a abandonné la TV mobile, ils n'y croient pas vraiment, ils projettent leurs forces dans d'autres directions pour le moment.

Version officielle de la question

Un mot de licence volumineux est toujours manquant. Le projet est lancé, les travaux sont en cours, mais en mode souterrain. Cela a l'air drôle, depuis le 1er novembre, Beeline a commencé à diffuser dans tout Moscou, mais la position officielle est qu'il n'y a rien de tel. Le régulateur d'État n'a pas délivré l'autorisation à l'opérateur pour les essais de test, et donc la société diffuse à ses risques et périls. Sachant que les licences de l'entreprise devaient être obtenues au départ en 2007, puis en 2008, puis en 2009, il ne faut pas compter sur des échéances. De plus, nous nous appuierons sur les plans de l'opérateur en la matière, Maison à vendre, qui n'ont pour l'instant rien à voir avec la situation réelle.

Un mot de licence volumineux manque toujours. Le projet est lancé, les travaux sont en cours, mais en mode souterrain. Cela a l'air drôle, depuis le 1er novembre, Beeline a commencé à diffuser dans tout Moscou, mais la position officielle est qu'il n'y a rien de tel. Le régulateur d'État n'a pas délivré l'autorisation à l'opérateur pour les essais de test, et donc la société diffuse à ses risques et périls. Sachant que les licences de l'entreprise devaient être obtenues au départ en 2007, puis en 2008, puis en 2009, il ne faut pas compter sur des échéances. Ensuite, nous nous appuierons sur les plans de l'opérateur en la matière.
Maison à vendre Maison à vendre qui n'ont pas encore de rapport avec l'état réel des choses.

Par conséquent, tous les commentaires concernant la télévision mobile sont très vagues et évitent tout type de délai. Voici le commentaire que nous avons reçu : « VimpelCom confirme qu'il s'apprête à lancer un service de TV mobile au standard DVBH. À ce jour, des infrastructures réseau et informatiques ont été construites pour fournir des services de télévision mobile à Moscou. Le test du service par les salariés de l'entreprise est prévu en décembre. Des négociations sont en cours avec les diffuseurs sur la distribution de contenus télévisuels au sein du service de télévision mobile. La date de lancement commercial et la politique tarifaire du service ne sont pas encore déterminées et sont en cours d'élaboration.

Nous ne sommes pas des employés de l'entreprise, nous avons donc le droit de tout raconter de et vers sur la télévision mobile de Beeline, et même de le montrer avec des exemples. Heureusement, le signal peut être capté n'importe où à Moscou.

DVB-H de Beeline

Nokia a agi en tant que pionnier de la télévision mobile et a activement poussé sa solution. Les problèmes sont devenus clairs dès les premières étapes de la technologie, lorsque deux groupes d'entreprises ont émergé. D'un côté, Samsung avec les fabricants d'électronique, de l'autre, Nokia avec sa solution qui entre désormais dans le cahier des charges de l'OMA. Il n'y a aucune compatibilité entre eux, et les pionniers du marché de la télévision mobile ont dû choisir avec qui travailler. En l'absence d'appareils, il est difficile d'offrir un service aux consommateurs, c'est un autre des facteurs qui ont torpillé son lancement en Russie plus tôt.

De la part de Nokia, il n'y avait pas de volonté particulière de promouvoir le DVB-H dans les réalités russes, alors que pour Samsung, un autre projet avec un opérateur n'était pas mal. L'entreprise dans son ensemble aime ce genre de choses, avec leur aide, vous pouvez rendre compte de votre activité folle et du lancement de toutes sortes d'initiatives. Par conséquent, Beeline et Samsung se sont retrouvés dans des conditions russes. Mais avec le temps, le marché passera à la diffusion DVB-H avec support OMA, c'est-à-dire, en fait, aux solutions de Nokia. Par conséquent, Samsung devient le premier partenaire "unique" de Beeline, mais des négociations avec Nokia sur la prise en charge de tous ses appareils et la diffusion dans le format "correct" pour eux sont déjà en cours. Le lancement commercial comprendra des appareils de deux fabricants. Ils y parviendront dans Beeline en diffusant à la fois sur ceux-ci et sur les autres. Considérant que le nombre de canaux dans la résolution de 240x320 pixels et une fréquence de 25 images est assez important, vous pouvez vous permettre un tel luxe. Si nous supposons la croissance de la consommation de ce service, alors un tel doublement crée de nombreux problèmes à l'avenir. Mais la croissance n'est pas prévue dans un avenir prévisible, d'où une décision aussi "tordue" d'un point de vue technique.

Pour regarder la télévision mobile de Beeline, deux choses sont nécessaires - un téléphone de Samsung, pour le moment c'est un modèle P960, et la carte SIM d'un opérateur. Le service MobileTV peut être connecté via une requête USSD ou via un assistant Internet. Pour le moment, pour les consommateurs ordinaires, ces fonctionnalités sont bloquées. Site de support de service wap.buzztv.ru, il est également disponible uniquement pour les employés de l'entreprise.

Vous pouvez acheter un téléphone à Svyaznoy, dans le cadre d'un projet avec Beeline, c'est le principal partenaire qui vendra l'équipement. Malgré le fait que le service n'ait pas été officiellement lancé, les premières livraisons ont eu lieu, l'appareil a été mis en vente. Le coût est d'environ 15 000 roubles. Le réseau de distribution ne compte pas sur le succès retentissant de ce modèle, il le considère comme une offre de niche. Cependant, ainsi que le service de télévision mobile de Beeline. À partir du moment où l'entreprise lance officiellement l'opération de test, il sera possible de faire de la publicité, de mentionner le produit de Samsung et où il peut être acheté. Le choix d'un partenaire commerçant pour promouvoir un service de niche est justifié. Certes, ce qu'il faut faire de Nokia lorsqu'il rejoint le projet n'est pas tout à fait clair, car ils ne fabriqueront pas de versions spéciales de téléphones pour Svyaznoy. Soit ils fonctionneront tous avec un signal de Beeline, soit ils ne fonctionneront pas tous. Mais c'est une affaire d'avenir.

Après avoir connecté le service MobileTV, nous devons sélectionner un plan tarifaire. Il y en a exactement quatre dans le système de facturation Beeline :

  • De base
  • Éducatif
  • Divertissement
  • Super Premium

Un moment curieux de cette construction à long terme est que même le service d'abonnement de l'entreprise dispose de toutes les données sur ces offres tarifaires, fonctionne avec le service, les numéros de service. Il suffit d'appeler et de discuter de ces problèmes, ce n'est qu'à la dixième minute de la conversation que la jeune fille s'est rendu compte que le service n'était pas disponible. Cependant, les appels à d'autres opérateurs montrent que la question des plans tarifaires est facilement discutée, comme par hasard.

Jusqu'à ce que la liste des chaînes et des contenus qui seront transmis lors du lancement de la télévision mobile soit approuvée, Beeline ne négociera et ne conclura des contrats qu'au moment où elle recevra des licences ou aura la garantie de connaître les termes de ce processus. Il y a environ 16 chaînes en diffusion test, il s'agit de Vesti24, Vesti.Sport, BBC, KubanTV, une chaîne avec des dessins animés, des films, etc.

La logique de travail avec le téléphone est très simple : vous téléchargez l'application MobileTV (clé séparée), le temps de démarrage est d'environ 20-30 secondes. Il est préférable d'étendre l'antenne, surtout à l'intérieur. Une liste de chaînes apparaît, vous voyez le nom, vous pouvez voir le calendrier des programmes à la fois pour le jour en cours et pour le suivant.

La qualité de l'image sur l'écran QVGA est assez correcte, vous pouvez regarder les informations calmement, regarder un film pendant longtemps n'est plus aussi intéressant. Le temps de fonctionnement du téléphone pour recevoir un signal est d'environ 4,5 heures. Toutes les options interactives sont prises en charge, par exemple, vous pouvez voter dans un quiz, une autre chose est que cela dépend des créateurs de contenu et de la chaîne. Jusqu'à présent, tout ce que nous avons pu voir ne laisse pas entendre que Beeline ne rediffusera pas l'image finie, mais se torturera avec des choses supplémentaires. En théorie, c'est possible, en pratique cela n'apparaîtra pas trop tôt.

Lorsque vous vous connectez à des chaînes avec des fraises ou du contenu pour adultes, vous devez entrer un code spécial, il est émis par l'opérateur. Reste à savoir si vous devez vous procurer une nouvelle carte SIM. Apparemment, ce sera encore nécessaire. La question reste ouverte, mais je pense que sinon il faudra aller chercher le code au bureau Beeline ou au service support. La télévision est disponible sans carte spéciale, en particulier, Beeline affiche la chaîne Vesti sur Samsung P960 sur n'importe quelle carte.

Étant donné que je connais la télévision mobile depuis 2004 et que j'utilise ce service de temps en temps dans différents pays, je n'ai rien vu d'extraordinaire. Tout est au niveau, la qualité de transmission du signal est bonne. Les canaux de test génèrent la même image 24 heures sur 24. Les personnes qui ne connaissaient pas le service l'ont utilisé avec plaisir et ont été étonnées de la qualité de l'image. Tout le monde a été arrêté par le manque de modèles variés, le coût relativement élevé du premier appareil et les prix mordants des tarifs pour la TV mobile.

J'ai complètement oublié de dire que le transfert de données, c'est-à-dire interactif, est effectué à l'aide d'un point d'accès dédié dvbh.beeline.ru, le trafic dessus n'est pas facturé (oui, qui en a besoin, tout le monde comprendra sans indice, cependant, le service MobileTV doit être connecté ). Dans le cadre du compte personnel, les fonds pour le service sont débités quotidiennement, en parts égales de la redevance mensuelle. Vous pouvez connaître le solde à l'aide d'une requête USSD (*129#). Un message SMS arrive avec la phrase "Votre solde TV".

Jetons un coup d'œil au coût de la télévision mobile, celui qui est inclus dans le système de facturation aujourd'hui et qui est utilisé par les spécialistes du marketing de l'entreprise pour calculer ce service.

  • Basique - trois chaînes, TV terrestre - coût 200 roubles par mois
  • Éducatif - cinq chaînes (plus une chaîne en bonus, apparemment, ce seront des dessins animés), comprend le forfait de base plus deux chaînes de la BBC - le coût est de 400 roubles
  • Divertissement : huit chaînes, en ajoutant deux chaînes avec des longs métrages et une avec des dessins animés. Coût 600 roubles
  • Super Premium - toutes les chaînes disponibles, coûtent 800 roubles

Il est impossible de dire que le coût de la télévision mobile est bas. En revanche, le service trouvera clairement ses clients, si la TV « mobile » de Megafon en a. Le manque d'appareils sera comblé avec le développement du marché, mais il est impossible de s'attendre à ce que ce sujet devienne populaire dans les années à venir. Par conséquent, des prix élevés sont justifiés et une légère courbure dans le choix des partenaires sur le chemin initial, à la fin, tout viendra à un dénominateur commun. En l'absence de volonté de MTS et Megafon d'investir dans la TV mobile comme un tout petit créneau de Beeline, ils peuvent renforcer leur image d'opérateur innovant, ce qui n'est pas si mal. Et l'infrastructure ne disparaîtra pas. La question reste ouverte quand le régulateur autorisera les tests officiels du service (je pense, en décembre et jusqu'à fin février), mais le moment du lancement commercial est un mystère enveloppé de ténèbres. Beeline a beaucoup d'espoir pour avril 2009. Mais si vous croyez aux rêves, je pense que les échéances seront repoussées.