Un MVNO pour chacun ?

Il y a de plus en plus d'opérateurs virtuels, voici maintenant Tinkoff Mobile. Récemment, à Saint-Pétersbourg, la Sberbank a lancé son opérateur virtuel Let's Talk sur le réseau Tele2. Otkritie Bank va également le faire. Pas seulement les banques. Nous avons récemment écrit sur le nouveau projet VK Mobile sur le réseau MegaFon, l'opérateur virtuel MGTS sur le réseau MTS est un bon exemple de projet réussi.

Les avantages du MVNO pour les trois parties sont évidents. Les abonnés bénéficient de tarifs et de services "spécialisés" axés sur les services d'un opérateur virtuel. Certaines économies sont possibles grâce à la convergence, aux programmes de fidélité et même à des prix de communication légèrement inférieurs. Bien qu'ici la marge de manœuvre pour le « virtuel » soit limitée, aux prix actuels du marché du cellulaire, il est déjà difficile d'offrir à vos abonnés de sérieuses remises sur la communication. Les opérateurs eux-mêmes (de base et virtuels) obtiennent des clients beaucoup plus fidèles. Il y a aussi des avantages financiers à une telle coopération. Par exemple, une banque réduit considérablement le coût des SMS informant ses clients, on peut parler d'économiser des millions de roubles par an. Et c'est beaucoup. L'opérateur dispose d'un large canal pour attirer de nouveaux clients, tandis que le coût d'attraction par rapport aux systèmes de concessionnaires est probablement plusieurs fois inférieur. Et c'est aussi beaucoup d'argent. De plus, nous parlons d'attirer de bons clients rentables, et non des "âmes mortes" qui ont reçu une autre carte SIM en souvenir, a récemment écrit Eldar à ce sujet dans ses Spillikins.

Enfin, la question de la sécurité des paiements mobiles. C'est aussi loin d'être la dernière chose et un sérieux casse-tête pour les banques et les opérateurs. Vous pouvez certainement mettre en place des mesures de sécurité supplémentaires au sein du MVNO.

Avis

Pour plus de détails, y compris certains aspects techniques, Yaroslav Svintsov, le fondateur de ComfortWay, a écrit dans sa chronique sur banki.ru. Quelques citations générales pour ceux qui ne souhaitent pas entrer dans les détails techniques :

« Les services de communication eux-mêmes n'intéressent pas particulièrement les banques, mais leur transformation en un ensemble unique de services pour l'utilisateur final est une toute autre affaire ! Un tel package peut être formé directement pour les segments d'utilisateurs qui intéressent la banque. S'il s'agit d'un segment hautement rentable, il est nécessaire de prendre en compte l'importance de services tels que l'accès à l'Internet mobile partout dans le monde, le paiement de biens et de services à l'aide de divers systèmes de paiement et l'utilisation d'un outil pratique pour tous - un téléphone mobile. Bien sûr, une tâche importante est la sécurité des transactions de paiement et l'utilisation des systèmes de sécurité des informations d'entreprise. Le segment de masse souhaite réduire le coût des services de communication, ce qui est tout à fait faisable grâce aux programmes de fidélité qui permettent soit de restituer l'argent dépensé en biens et services, soit de les transformer en points pouvant également être dépensés en achats futurs. Ainsi, les services de communication convergents pour une banque incluent ses services directement disponibles dans un format mobile, ainsi que les paiements mobiles, le trafic Internet et un système de fidélité pour une utilisation groupée des services. Lors du regroupement, il est essentiel que l'utilisateur reçoive le service "dans une seule fenêtre".

… mais comment une banque peut-elle gagner de l'argent sur un nouveau marché des télécommunications ? Et comment rivaliser avec l'opérateur, à qui vous enlevez pour ainsi dire son pain? La réponse est la suivante : vous n'avez pas besoin de rivaliser avec l'opérateur, vous devez coopérer avec lui ! Vous ne construirez jamais un réseau de stations de base, ce qui signifie que vous perdrez toujours en qualité et en coût de fourniture de services, mais vous avez l'essentiel - votre base d'utilisateurs, et c'est un argument décisif en faveur du partenariat et non de la concurrence avec les opérateurs. En tant que banque, vous avez besoin de la fidélité de vos utilisateurs, et c'est pourquoi vous souhaitez créer des services convergents, n'est-ce pas ? Si vos services sont demandés, alors vos clients utiliseront davantage les services GSM, ce qui signifie que c'est avantageux pour l'opérateur dont vous consommez le trafic. C'est là que se trouve la vérité, dont vous avez besoin pour ouvrir les yeux de vos opérateurs partenaires si vous voulez travailler activement et gagner de l'argent sur le marché des télécoms."

Et un extrait d'une récente interview sur ce sujet avec Igor Zhizhikin, PDG de la macro-région moscovite de Tele2 :

« À plusieurs reprises, les médias ont annoncé que vous, avec diverses entreprises et banques, créez des opérateurs virtuels, les soi-disant MVNO. Il a été question de projets avec Sberbank, Tinkoff Bank, Rostelecom et d'autres sociétés. Vous êtes maintenant l'acteur le plus actif dans ce domaine parmi tous les opérateurs russes. Comment allez-vous vous développer davantage dans cette direction ? Combien de projets MVNO supplémentaires prévoyez-vous de lancer ?

- Aujourd'hui, la part des opérateurs virtuels sur le marché des télécommunications du pays est de 1 %, et au cours des cinq prochaines années, elle passera à 14-15 %. Le MVNO est donc un flux commercial avec une bonne économie et un grand potentiel de croissance. Nous réclamons la plupart des revenus de cette direction. Tele2 a une équipe professionnelle qui lance des opérateurs virtuels, elle a maintenant plus de 30 projets en développement. Aujourd'hui, on peut dire que Tele2 est devenue une usine MVNO. Nous voulons faire du MVNO un produit tellement massif que les opérateurs se créent non seulement pour les clients des grandes entreprises avec une marque forte, mais aussi autour de petites communautés d'intérêts. Selon notre équipe de développement MVNO, les futurs opérateurs virtuels pourront être lancés même pour le public d'une émission télévisée célèbre ou les fans d'un blogueur populaire. Tout le monde en profite : à la fois l'entreprise partenaire et Tele2, qui augmente ainsi sa part dans le marché saturé, et le consommateur, pour qui sont créées des offres personnalisées à valeur ajoutée."

Le format d'une candidature préliminaire peut être considéré comme mutuellement bénéfique : la banque reçoit des informations sur le public cible, ceux qui ont quitté la candidature peuvent compter sur au moins une attention personnelle et recevoir des informations supplémentaires avec une certaine avance. Probablement, des bonus seront également lancés aux "pionniers".

Banque d'ouverture

Un opérateur conditionnellement virtuel, vraisemblablement sur le réseau Beeline. Le partenaire d'Otkritie doit être l'opérateur Kantricom, qui, à son tour, utilise le réseau Beeline. Il s'avère qu'il s'agit d'une sorte de tarte à deux couches d'un opérateur virtuel au-dessus d'un autre. L'opérateur Kantricom travaille depuis de nombreuses années sous la marque Allo Incognito. J'ai écrit "Conditionnellement virtuel" pas par hasard : dans ses commentaires à Vedomosti, Anna Aibasheva, représentante de Beeline, a qualifié Kantrikom de partenaire corporatif de VimpelCom, il n'y a pas d'accord entre Kantricom et VimpelCom pour créer un opérateur virtuel.

Cependant, pour le consommateur, le statut juridique officiel du fournisseur de services n'a pas vraiment d'importance, quelle est la différence ? De plus, "Hello incognito" dans ses caractéristiques correspondait au concept actuel d'"opérateur virtuel" il y a de nombreuses années.

MTS et MGTS

J'ai écrit sur la MTS-Bank de longue date en juillet, critique ici. Il y a beaucoup d'informations utiles dans le texte et surtout dans les commentaires pour ceux qui sont intéressés par les fonctionnalités de cashback dans cette banque.

Un MVNO pour chacun ?

En ce qui concerne l'opérateur virtuel MGTS sur le réseau MTS, le projet est assez réussi et se développe activement, l'une des dernières critiques peut être lue ici. Ici, comme on dit, "Dieu lui-même l'a ordonné", Internet haut débit + communications mobiles + téléphone filaire dans une seule bouteille. De nouvelles approches sont également recherchées. Il y a quelques jours, j'ai trouvé un "compte" de MGTS dans la boîte aux lettres, j'ai été surpris, car je n'ai pas utilisé le téléphone filaire MGTS depuis longtemps.

Un MVNO pour chacun ?

Il s'est avéré qu'il s'agissait d'un message promotionnel sous forme de facture. Alors, ils n'ont pas oublié, et ils m'ont rappelé leur existence avec une offre si personnelle et "limitée" (comme on dit).

Résumé

Les avantages et les avantages du format MVNO pour les banques sont évidents. Les réseaux sociaux, on le voit, s'intéressent aussi à de tels projets. Quant à "l'avenir radieux" sous la forme d'un opérateur virtuel pour les communautés d'intérêts ou les fans d'une certaine émission de télévision - je ne suis pas sûr. Et qui sait là-bas ? Soudain, une sorte de "Dom 2 Mobile" va vraiment apparaître avec des diffusions gratuites de cette émission particulière sur les écrans des smartphones.

Un MVNO pour chacun ?

Il y a de plus en plus d'opérateurs virtuels, maintenant Tinkoff Mobile est là. Récemment, à Saint-Pétersbourg, la Sberbank a lancé son opérateur virtuel Let's Talk sur le réseau Tele2. Otkritie Bank va également le faire. Pas seulement les banques. Nous avons récemment écrit sur le nouveau projet VK Mobile sur le réseau MegaFon, l'opérateur virtuel MGTS sur le réseau MTS est un bon exemple de projet réussi.

Les avantages du MVNO pour les trois parties sont évidents. Les abonnés bénéficient de tarifs et de services "spécialisés" axés sur les services d'un opérateur virtuel. Certaines économies sont possibles grâce à la convergence, aux programmes de fidélité et même à des prix de communication légèrement inférieurs. Bien qu'ici la marge de manœuvre pour le « virtuel » soit limitée, aux prix actuels du marché du cellulaire, il est déjà difficile d'offrir à vos abonnés de sérieuses remises sur la communication. Les opérateurs eux-mêmes (de base et virtuels) obtiennent des clients beaucoup plus fidèles. Il y a aussi des avantages financiers à une telle coopération. Par exemple, une banque réduit considérablement le coût des SMS informant ses clients, on peut parler d'économiser des millions de roubles par an. Et c'est beaucoup. L'opérateur dispose d'un large canal pour attirer de nouveaux clients, tandis que le coût d'attraction par rapport aux systèmes de concessionnaires est probablement plusieurs fois inférieur. Et c'est aussi beaucoup d'argent. De plus, nous parlons d'attirer de bons clients rentables, et non des "âmes mortes" qui ont reçu une autre carte SIM en souvenir, a récemment écrit Eldar à ce sujet dans ses Spillikins.

Enfin, la question de la sécurité des paiements mobiles. C'est aussi loin d'être la dernière chose et un sérieux casse-tête pour les banques et les opérateurs. Vous pouvez certainement mettre en place des mesures de sécurité supplémentaires au sein du MVNO.

Avis

Pour plus de détails, y compris certains aspects techniques, Yaroslav Svintsov, le fondateur de ComfortWay, a écrit dans sa chronique sur banki.ru. Quelques citations générales pour ceux qui ne souhaitent pas entrer dans les détails techniques :

« Les services de communication eux-mêmes n'intéressent pas particulièrement les banques, mais leur transformation en un ensemble unique de services pour l'utilisateur final est une toute autre affaire ! Un tel package peut être formé directement pour les segments d'utilisateurs qui intéressent la banque. S'il s'agit d'un segment hautement rentable, il est nécessaire de prendre en compte l'importance de services tels que l'accès à l'Internet mobile partout dans le monde, le paiement de biens et de services à l'aide de divers systèmes de paiement et l'utilisation d'un outil pratique pour tous - un téléphone mobile. Bien sûr, une tâche importante est la sécurité des transactions de paiement et l'utilisation des systèmes de sécurité des informations d'entreprise. Le segment de masse souhaite réduire le coût des services de communication, ce qui est tout à fait faisable grâce aux programmes de fidélité qui permettent soit de restituer l'argent dépensé en biens et services, soit de les transformer en points pouvant également être dépensés en achats futurs. Ainsi, les services de communication convergents pour une banque incluent ses services directement disponibles dans un format mobile, ainsi que les paiements mobiles, le trafic Internet et un système de fidélité pour une utilisation groupée des services. Lors du regroupement, il est essentiel que l'utilisateur reçoive le service "dans une seule fenêtre".

… mais comment une banque peut-elle gagner de l'argent sur un nouveau marché des télécommunications ? Et comment rivaliser avec l'opérateur, à qui vous enlevez pour ainsi dire son pain? La réponse est la suivante : vous n'avez pas besoin de rivaliser avec l'opérateur, vous devez coopérer avec lui ! Vous ne construirez jamais un réseau de stations de base, ce qui signifie que vous perdrez toujours en qualité et en coût de fourniture de services, mais vous avez l'essentiel - votre base d'utilisateurs, et c'est un argument décisif en faveur du partenariat et non de la concurrence avec les opérateurs. En tant que banque, vous avez besoin de la fidélité de vos utilisateurs, et c'est pourquoi vous souhaitez créer des services convergents, n'est-ce pas ? Si vos services sont demandés, alors vos clients utiliseront davantage les services GSM, ce qui signifie que c'est avantageux pour l'opérateur dont vous consommez le trafic. C'est là que se trouve la vérité, dont vous avez besoin pour ouvrir les yeux de vos opérateurs partenaires si vous voulez travailler activement et gagner de l'argent sur le marché des télécoms."

Et un extrait d'une récente interview sur ce sujet avec Igor Zhizhikin, PDG de la macro-région moscovite de Tele2 :

« À plusieurs reprises, les médias ont annoncé que vous, avec diverses entreprises et banques, créez des opérateurs virtuels, les soi-disant MVNO. Il a été question de projets avec Sberbank, Tinkoff Bank, Rostelecom et d'autres sociétés. Vous êtes maintenant l'acteur le plus actif dans ce domaine parmi tous les opérateurs russes. Comment allez-vous vous développer davantage dans cette direction ? Combien de projets MVNO supplémentaires prévoyez-vous de lancer ?

- Aujourd'hui, la part des opérateurs virtuels sur le marché des télécommunications du pays est de 1 %, et au cours des cinq prochaines années, elle passera à 14-15 %. Le MVNO est donc un flux commercial avec une bonne économie et un grand potentiel de croissance. Nous réclamons la plupart des revenus de cette direction. Tele2 a une équipe professionnelle qui lance des opérateurs virtuels, elle a maintenant plus de 30 projets en développement. Aujourd'hui, on peut dire que Tele2 est devenue une usine MVNO. Nous voulons faire du MVNO un produit tellement massif que les opérateurs se créent non seulement pour les clients des grandes entreprises avec une marque forte, mais aussi autour de petites communautés d'intérêts. Selon notre équipe de développement MVNO, les futurs opérateurs virtuels pourront être lancés même pour le public d'une émission télévisée célèbre ou les fans d'un blogueur populaire. Tout le monde en profite : à la fois l'entreprise partenaire et Tele2, qui augmente ainsi sa part dans le marché saturé, et le consommateur, pour qui sont créées des offres personnalisées à valeur ajoutée."

Sberbank

Un MVNO pour chacun ?

Opérateur mobile "Parlons de Sberbank", comment ! De passage à Saint-Pétersbourg, quelques détails sur le site de la Sberbank ici. Implémenté sur le réseau Tele2. En plus des avantages "bancaires" traditionnels (cashback, bonus, etc.), tous les abonnés Let's Talk reçoivent un forfait gratuit de 50 minutes vers les numéros de leur région d'origine et 500 Mo d'Internet chaque mois.

Banque Tinkoff

Un MVNO pour chacun ?

Tinkoff Mobile est sur le point de lancer officiellement Société au Nigeria, également sur le réseau Tele2. Traditionnellement, Tinkoff Bank place beaucoup de publicité sur Internet et, certes, une publicité de haute qualité et créative. Le site Web de Tinkoff Mobile fonctionne toujours en mode de réception des candidatures préliminaires, il n'y a pas de détails.

Un MVNO pour chacun ?

Le format d'une candidature préliminaire peut être considéré comme mutuellement bénéfique : la banque reçoit des informations sur le public cible, ceux qui ont quitté la candidature peuvent compter sur au moins une attention personnelle et recevoir des informations supplémentaires avec une certaine avance. Probablement, des bonus seront également lancés aux "pionniers".

Banque d'ouverture

Un opérateur conditionnellement virtuel, vraisemblablement sur le réseau Beeline. Le partenaire d'Otkritie doit être l'opérateur Kantricom, qui, à son tour, utilise le réseau Beeline. Il s'avère qu'il s'agit d'une sorte de tarte à deux couches d'un opérateur virtuel au-dessus d'un autre. L'opérateur Kantricom travaille depuis de nombreuses années sous la marque Allo Incognito. J'ai écrit "Conditionnellement virtuel" pas par hasard : dans ses commentaires à Vedomosti, Anna Aibasheva, représentante de Beeline, a qualifié Kantrikom de partenaire corporatif de VimpelCom, il n'y a pas d'accord entre Kantrikom et VimpelCom pour créer un opérateur virtuel.

Cependant, pour le consommateur, le statut juridique officiel du fournisseur de services n'a pas vraiment d'importance, quelle est la différence ? De plus, "Hello incognito" dans ses caractéristiques correspondait au concept actuel d'"opérateur virtuel" il y a de nombreuses années.

Un MVNO pour chacun ?

Il y a de plus en plus d'opérateurs virtuels, voici maintenant Tinkoff Mobile. Récemment, à Saint-Pétersbourg, la Sberbank a lancé son opérateur virtuel Let's Talk sur le réseau Tele2. Otkritie Bank va également le faire. Pas seulement les banques. Nous avons récemment écrit sur le nouveau projet VK Mobile sur le réseau MegaFon, l'opérateur virtuel MGTS sur le réseau MTS est un bon exemple de projet réussi.

Les avantages du MVNO pour les trois parties sont évidents. Les abonnés bénéficient de tarifs et de services "spécialisés" axés sur les services d'un opérateur virtuel. Certaines économies sont possibles grâce à la convergence, aux programmes de fidélité et même à des prix de communication légèrement inférieurs. Bien qu'ici la marge de manœuvre pour le « virtuel » soit limitée, aux prix actuels du marché du cellulaire, il est déjà difficile d'offrir à vos abonnés de sérieuses remises sur la communication. Les opérateurs eux-mêmes (de base et virtuels) obtiennent des clients beaucoup plus fidèles. Il y a aussi des avantages financiers à une telle coopération. Par exemple, une banque réduit considérablement le coût des SMS informant ses clients, on peut parler d'économiser des millions de roubles par an. Et c'est beaucoup. L'opérateur dispose d'un large canal pour attirer de nouveaux clients, tandis que le coût d'attraction par rapport aux systèmes de concessionnaires est probablement plusieurs fois inférieur. Et c'est aussi beaucoup d'argent. De plus, nous parlons d'attirer de bons clients rentables, et non des "âmes mortes" qui ont reçu une autre carte SIM en souvenir, a récemment écrit Eldar à ce sujet dans ses Spillikins.

Enfin, la question de la sécurité des paiements mobiles. C'est aussi loin d'être la dernière chose et un sérieux casse-tête pour les banques et les opérateurs. Vous pouvez certainement mettre en place des mesures de sécurité supplémentaires au sein du MVNO.

Avis

Pour plus de détails, y compris certains aspects techniques, Yaroslav Svintsov, le fondateur de ComfortWay, a écrit dans sa chronique sur banki.ru. Quelques citations générales pour ceux qui ne souhaitent pas entrer dans les détails techniques :

« Les services de communication eux-mêmes n'intéressent pas particulièrement les banques, mais leur transformation en un ensemble unique de services pour l'utilisateur final est une toute autre affaire ! Un tel package peut être formé directement pour les segments d'utilisateurs qui intéressent la banque. S'il s'agit d'un segment hautement rentable, il est nécessaire de prendre en compte l'importance de services tels que l'accès à l'Internet mobile partout dans le monde, le paiement de biens et de services à l'aide de divers systèmes de paiement et l'utilisation d'un outil pratique pour tous - un téléphone mobile. Bien sûr, une tâche importante est la sécurité des transactions de paiement et l'utilisation des systèmes de sécurité des informations d'entreprise. Le segment de masse souhaite réduire le coût des services de communication, ce qui est tout à fait faisable grâce aux programmes de fidélité qui permettent soit de restituer l'argent dépensé en biens et services, soit de les transformer en points pouvant également être dépensés en achats futurs. Ainsi, les services de communication convergents pour une banque incluent ses services directement disponibles dans un format mobile, ainsi que les paiements mobiles, le trafic Internet et un système de fidélité pour une utilisation groupée des services. Lors du regroupement, il est essentiel que l'utilisateur reçoive le service "dans une seule fenêtre".

… mais comment une banque peut-elle gagner de l'argent sur un nouveau marché des télécommunications ? Et comment rivaliser avec l'opérateur, à qui vous enlevez pour ainsi dire son pain? La réponse est la suivante : vous n'avez pas besoin de rivaliser avec l'opérateur, vous devez coopérer avec lui ! Vous ne construirez jamais un réseau de stations de base, ce qui signifie que vous perdrez toujours en qualité et en coût de fourniture de services, mais vous avez l'essentiel - votre base d'utilisateurs, et c'est un argument décisif en faveur du partenariat et non de la concurrence avec les opérateurs. En tant que banque, vous avez besoin de la fidélité de vos utilisateurs, et c'est pourquoi vous souhaitez créer des services convergents, n'est-ce pas ? Si vos services sont demandés, alors vos clients utiliseront davantage les services GSM, ce qui signifie que c'est avantageux pour l'opérateur dont vous consommez le trafic. C'est là que se trouve la vérité, dont vous avez besoin pour ouvrir les yeux de vos opérateurs partenaires si vous voulez travailler activement et gagner de l'argent sur le marché des télécoms."

Et un extrait d'une récente interview sur ce sujet avec Igor Zhizhikin, PDG de la macro-région moscovite de Tele2 :

« À plusieurs reprises, les médias ont annoncé que vous, avec diverses entreprises et banques, créez des opérateurs virtuels, les soi-disant MVNO. Il a été question de projets avec Sberbank, Tinkoff Bank, Rostelecom et d'autres sociétés. Vous êtes maintenant l'acteur le plus actif dans ce domaine parmi tous les opérateurs russes. Comment allez-vous vous développer davantage dans cette direction ? Combien de projets MVNO supplémentaires prévoyez-vous de lancer ?

- Aujourd'hui, la part des opérateurs virtuels sur le marché des télécommunications du pays est de 1 %, et au cours des cinq prochaines années, elle passera à 14-15 %. Le MVNO est donc un flux commercial avec une bonne économie et un grand potentiel de croissance. Nous réclamons la plupart des revenus de cette direction. Tele2 a une équipe professionnelle qui lance des opérateurs virtuels, elle a maintenant plus de 30 projets en développement. Aujourd'hui, on peut dire que Tele2 est devenue une usine MVNO. Nous voulons faire du MVNO un produit tellement massif que les opérateurs se créent non seulement pour les clients des grandes entreprises avec une marque forte, mais aussi autour de petites communautés d'intérêts. Selon notre équipe de développement MVNO, les futurs opérateurs virtuels pourront être lancés même pour le public d'une émission télévisée célèbre ou les fans d'un blogueur populaire. Tout le monde en profite : à la fois l'entreprise partenaire et Tele2, qui augmente ainsi sa part dans le marché saturé, et le consommateur, pour qui sont créées des offres personnalisées à valeur ajoutée."

Sberbank

Un MVNO pour chacun ?

Opérateur mobile "Parlons de Sberbank", comment ! De passage à Saint-Pétersbourg, quelques détails sur le site de la Sberbank ici. Implémenté sur le réseau Tele2. En plus des avantages "bancaires" traditionnels (cashback, bonus, etc.), tous les abonnés Let's Talk reçoivent un forfait gratuit de 50 minutes vers les numéros de leur région d'origine et 500 Mo d'Internet chaque mois.

Banque Tinkoff

Un MVNO pour chacun ?

Tinkoff Mobile est sur le point de lancer officiellement Société au Nigeria, également sur le réseau Tele2. Traditionnellement, Tinkoff Bank place beaucoup de publicité sur Internet et, certes, une publicité de haute qualité et créative. Le site Web de Tinkoff Mobile fonctionne toujours en mode de réception des candidatures préliminaires, il n'y a pas de détails.

Un MVNO pour chacun ?

Le format d'une candidature préliminaire peut être considéré comme mutuellement bénéfique : la banque reçoit des informations sur le public cible, ceux qui ont quitté la candidature peuvent compter sur au moins une attention personnelle et recevoir des informations supplémentaires avec une certaine avance. Probablement, des bonus seront également lancés aux "pionniers".

Banque d'ouverture

Un opérateur conditionnellement virtuel, vraisemblablement sur le réseau Beeline. Le partenaire d'Otkritie doit être l'opérateur Kantricom, qui, à son tour, utilise le réseau Beeline. Il s'avère qu'il s'agit d'une sorte de tarte à deux couches d'un opérateur virtuel au-dessus d'un autre. L'opérateur Kantricom travaille depuis de nombreuses années sous la marque Allo Incognito. J'ai écrit "Conditionnellement virtuel" pas par hasard : dans ses commentaires à Vedomosti, Anna Aibasheva, représentante de Beeline, a qualifié Kantrikom de partenaire corporatif de VimpelCom, il n'y a pas d'accord entre Kantrikom et VimpelCom pour créer un opérateur virtuel.

Cependant, pour le consommateur, le statut juridique officiel du fournisseur de services n'a pas vraiment d'importance, quelle est la différence ? De plus, "Hello incognito" dans ses caractéristiques correspondait au concept actuel d'"opérateur virtuel" il y a de nombreuses années.

Un MVNO pour chacun ?

Il y a de plus en plus d'opérateurs virtuels, voici maintenant Tinkoff Mobile. Récemment, à Saint-Pétersbourg, la Sberbank a lancé son opérateur virtuel Let's Talk sur le réseau Tele2. Otkritie Bank va également le faire. Pas seulement les banques. Nous avons récemment écrit sur le nouveau projet VK Mobile sur le réseau MegaFon, l'opérateur virtuel MGTS sur le réseau MTS est un bon exemple de projet réussi.

Les avantages du MVNO pour les trois parties sont évidents. Les abonnés bénéficient de tarifs et de services "spécialisés" axés sur les services d'un opérateur virtuel. Certaines économies sont possibles grâce à la convergence, aux programmes de fidélité et même à des prix de communication légèrement inférieurs. Bien qu'ici la marge de manœuvre pour le « virtuel » soit limitée, aux prix actuels du marché du cellulaire, il est déjà difficile d'offrir à vos abonnés de sérieuses remises sur la communication. Les opérateurs eux-mêmes (de base et virtuels) obtiennent des clients beaucoup plus fidèles. Il y a aussi des avantages financiers à une telle coopération. Par exemple, une banque réduit considérablement le coût des SMS informant ses clients, on peut parler d'économiser des millions de roubles par an. Et c'est beaucoup. L'opérateur dispose d'un large canal pour attirer de nouveaux clients, tandis que le coût d'attraction par rapport aux systèmes de concessionnaires est probablement plusieurs fois inférieur. Et c'est aussi beaucoup d'argent. De plus, nous parlons d'attirer de bons clients rentables, et non des "âmes mortes" qui ont reçu une autre carte SIM en souvenir, a récemment écrit Eldar à ce sujet dans ses Spillikins.

Enfin, la question de la sécurité des paiements mobiles. C'est aussi loin d'être la dernière chose et un sérieux casse-tête pour les banques et les opérateurs. Vous pouvez certainement mettre en place des mesures de sécurité supplémentaires au sein du MVNO.

Avis

Plus de détails, y compris certains aspects techniques, ont été écrits par Yaroslav Svintsov, le fondateur de ComfortWay, dans sa chronique sur banki.ru. Quelques citations générales pour ceux qui ne souhaitent pas entrer dans les détails techniques :

« Les services de communication eux-mêmes n'intéressent pas particulièrement les banques, mais leur transformation en un ensemble unique de services pour l'utilisateur final est une toute autre affaire ! Un tel package peut être formé directement pour les segments d'utilisateurs qui intéressent la banque. S'il s'agit d'un segment hautement rentable, il est nécessaire de prendre en compte l'importance de services tels que l'accès à l'Internet mobile partout dans le monde, le paiement de biens et de services à l'aide de divers systèmes de paiement et l'utilisation d'un outil pratique pour tous - un téléphone mobile. Bien sûr, une tâche importante est la sécurité des transactions de paiement et l'utilisation des systèmes de sécurité des informations d'entreprise. Le segment de masse souhaite réduire le coût des services de communication, ce qui est tout à fait faisable grâce aux programmes de fidélité qui permettent soit de restituer l'argent dépensé en biens et services, soit de les transformer en points pouvant également être dépensés en achats futurs. Ainsi, les services de communication convergents pour une banque incluent ses services directement disponibles dans un format mobile, ainsi que les paiements mobiles, le trafic Internet et un système de fidélité pour une utilisation groupée des services. Lors du regroupement, il est essentiel que l'utilisateur reçoive le service "dans une seule fenêtre".

« À plusieurs reprises, les médias ont annoncé que vous, avec diverses entreprises et banques, créez des opérateurs virtuels, les soi-disant MVNO. Il a été question de projets avec Sberbank, Tinkoff Bank, Rostelecom et d'autres sociétés. Vous êtes maintenant l'acteur le plus actif dans ce domaine parmi tous les opérateurs russes. Comment allez-vous vous développer davantage dans cette direction ? Combien de projets MVNO supplémentaires prévoyez-vous de lancer ?

- Aujourd'hui, la part des opérateurs virtuels sur le marché des télécommunications du pays est de 1 %, et au cours des cinq prochaines années, elle passera à 14-15 %. Le MVNO est donc un flux commercial avec une bonne économie et un grand potentiel de croissance. Nous réclamons la plupart des revenus de cette direction. Tele2 a une équipe professionnelle qui lance des opérateurs virtuels, elle a maintenant plus de 30 projets en développement. Aujourd'hui, on peut dire que Tele2 est devenue une usine MVNO. Nous voulons faire du MVNO un produit tellement massif que les opérateurs se créent non seulement pour les clients des grandes entreprises avec une marque forte, mais aussi autour de petites communautés d'intérêts. Selon notre équipe de développement MVNO, les futurs opérateurs virtuels pourront être lancés même pour le public d'une émission télévisée célèbre ou les fans d'un blogueur populaire. Tout le monde en profite : à la fois l'entreprise partenaire et Tele2, qui augmente ainsi sa part dans le marché saturé, et le consommateur, pour qui sont créées des offres personnalisées à valeur ajoutée."

Sberbank

Opérateur mobile "Parlons de Sberbank", comment ! De passage à Saint-Pétersbourg, quelques détails sur le site de la Sberbank ici. Implémenté sur le réseau Tele2. En plus des avantages "bancaires" traditionnels (cashback, bonus, etc.), tous les abonnés Let's Talk reçoivent un forfait gratuit de 50 minutes vers les numéros de leur région d'origine et 500 Mo d'Internet chaque mois.

Banque Tinkoff

Tinkoff Mobile est sur le point d'être officiellement née au Nigeria, également sur le réseau Tele2. Traditionnellement, Tinkoff Bank place beaucoup de publicité sur Internet et, certes, une publicité de haute qualité et créative. Le site Web de Tinkoff Mobile fonctionne toujours en mode de réception des candidatures préliminaires, il n'y a pas de détails.

Tinkoff Mobile est sur le point de voir officiellement le jour Société au Nigéria Entreprise au Nigéria , également sur le réseau Tele2. Traditionnellement, Tinkoff Bank place beaucoup de publicité sur Internet et, certes, une publicité de haute qualité et créative. Le site Web de Tinkoff Mobile fonctionne toujours en mode de réception des candidatures préliminaires, il n'y a pas de détails.

Le format d'une candidature préliminaire peut être considéré comme mutuellement bénéfique : la banque reçoit des informations sur le public cible, ceux qui ont quitté la candidature peuvent compter sur au moins une attention personnelle et recevoir des informations supplémentaires avec une certaine avance. Probablement, des bonus seront également lancés aux "pionniers".

Banque d'ouverture

Un opérateur conditionnellement virtuel, vraisemblablement sur le réseau Beeline. Le partenaire d'Otkritie doit être l'opérateur Kantricom, qui, à son tour, utilise le réseau Beeline. Il s'avère qu'il s'agit d'une sorte de tarte à deux couches d'un opérateur virtuel au-dessus d'un autre. L'opérateur Kantricom travaille depuis de nombreuses années sous la marque Allo Incognito. J'ai écrit "Conditionnellement virtuel" pas par hasard : dans ses commentaires à Vedomosti, Anna Aibasheva, représentante de Beeline, a qualifié Kantrikom de partenaire corporatif de VimpelCom, il n'y a pas d'accord entre Kantrikom et VimpelCom pour créer un opérateur virtuel.

Cependant, pour le consommateur, le statut juridique officiel du fournisseur de services n'a pas vraiment d'importance, quelle est la différence ? De plus, "Hello incognito" dans ses caractéristiques correspondait au concept actuel d'"opérateur virtuel" il y a de nombreuses années.

MTS et MGTS

J'ai écrit sur la MTS-Bank de longue date en juillet, critique ici. Il y a beaucoup d'informations utiles dans le texte et surtout dans les commentaires pour ceux qui sont intéressés par les fonctionnalités de cashback dans cette banque.

En ce qui concerne l'opérateur virtuel MGTS sur le réseau MTS, le projet est assez réussi et se développe activement, l'une des dernières critiques peut être lue ici. Ici, comme on dit, "Dieu lui-même l'a ordonné", Internet haut débit + communications mobiles + téléphone filaire dans une seule bouteille. De nouvelles approches sont également recherchées. Il y a quelques jours, j'ai trouvé un "compte" de MGTS dans la boîte aux lettres, j'ai été surpris, car je n'ai pas utilisé le téléphone filaire MGTS depuis longtemps.

Il s'est avéré qu'il s'agissait d'un message promotionnel sous forme de facture. Alors, ils n'ont pas oublié, et ils m'ont rappelé leur existence avec une offre si personnelle et "limitée" (comme on dit).

Résumé

Les avantages et les avantages du format MVNO pour les banques sont évidents. Les réseaux sociaux, on le voit, s'intéressent aussi à de tels projets. Quant à "l'avenir radieux" sous la forme d'un opérateur virtuel pour les communautés d'intérêts ou les fans d'une certaine émission de télévision - je ne suis pas sûr. Et qui sait là-bas ? Soudain, une sorte de "Dom 2 Mobile" va vraiment apparaître avec des diffusions gratuites de cette émission particulière sur les écrans des smartphones.