Analyse du canapé #134. Particularités du développement d'appareils nationaux

L'une des questions les plus fréquemment posées au cours des deux dernières années est de savoir pourquoi NFC n'a pas été ajouté à un si bon smartphone chinois ? D'examen en examen dans les commentaires, vous pouvez voir cette perplexité, car le NFC est une fonction relativement bon marché, la mise en œuvre ne soulève aucune question et difficulté. Alors, quel est le secret mondial et la conspiration des entreprises chinoises ? La réponse à cette question se situe dans le plan des caractéristiques du développement national des appareils et de l'expérience que possèdent les ingénieurs et les spécialistes du marketing du fabricant. Et peu importe à quel niveau se trouve l'entreprise devant nous, une multinationale ou une petite usine, les horizons de l'équipe de développement sont souvent limités à leur propre marché natif.

Pourquoi en est-il ainsi ? Il est possible que la raison en soit que la plupart des gens voyagent peu et essaient encore moins de s'immerger dans la vie des autres pays, les consomment au mieux en tant que touristes, mais ne se plongent pas dans les détails de l'ordre mondial. Je vais donner un exemple que j'ai rencontré il y a presque vingt ans, à l'époque des téléphones à touches. LG a lancé de nouveaux téléphones à bouton-poussoir avec des écrans rétroéclairés bleus, qui faisaient fureur à l'époque. Le boîtier a été rendu lisse, agréable dans les mains. Six mois plus tard, il s'est avéré que ces appareils échouent par lots dans les pays d'Asie du Sud-Est, mais pas en Corée du Sud ni au Japon. Encore plus intéressant était que le mariage était le même - les microcircuits sur la carte brûlaient. L'étude des appareils "brûlés" a montré que dans la plupart des cas l'étanchéité du boîtier n'était pas violée, les chargeurs étaient d'origine. Chez LG, ils ont péché sur les défauts des composants et ont commencé à imposer des pénalités aux fournisseurs, ces derniers ont résisté et ont fait valoir que les téléphones eux-mêmes avaient été mal conçus et que le problème n'était pas du tout dans les composants. Après six mois de combats, quelqu'un a remarqué que la plupart des appareils morts avaient des éraflures sur le boîtier, et ils ont donc trouvé la cause de ce qui se passait.

En Asie, les filles d'hier et d'aujourd'hui adorent porter leur téléphone. En règle générale, il s'agit d'un collier et le téléphone lui-même est situé sur le ventre, tandis que la corde s'enroule autour du cou. Il y a vingt ans, la plupart des lacets étaient du même type et les téléphones eux-mêmes avaient des trous pour les attacher. En Corée du Sud et au Japon, le nombre de mariages était minime, non pas parce qu'ils portaient des téléphones différemment, mais parce que les filles portaient presque toujours des chemisiers et des chemises en matières naturelles, et non en matières synthétiques. Alors que dans la même Chine, la plupart des vêtements étaient en matières synthétiques, et lorsque la coque du téléphone a frotté contre les vêtements, de l'électricité statique s'est produite, ce qui a finalement désactivé le téléphone. Au stade de la conception, personne ne pouvait imaginer que les téléphones recevraient de la statique de cette manière, c'était un scénario incroyable. Mais cela s'est réalisé du fait que les ingénieurs n'ont pas regardé autour d'eux, et lors des tests dans la même Corée du Sud, personne n'a rencontré un tel comportement des appareils. drôle? Peut-être, mais pour LG et de nombreuses autres entreprises, de telles histoires ont entraîné des coûts assez tangibles.

On peut se considérer comme des cosmopolites, voyager partout dans le monde, bien découvrir New York, connaître les restaurants de Paris et de Londres, passer une journée dans un pays et s'envoler immédiatement vers un autre, mais sans s'immerger dans les spécificités locales, cela ne donne rien du tout. L'un des principaux problèmes des téléphones et des smartphones a longtemps été l'interaction avec les opérateurs de certains pays. Les fabricants doivent tenir compte des conditions locales pour que leurs appareils fonctionnent correctement sur le réseau. Idéalement, si le fabricant a un bureau local, des échantillons de l'appareil lui sont remis et les employés testent son fonctionnement sur le réseau et recueillent des commentaires. Cela ne garantit pas que tous les problèmes possibles seront pris en compte, car le principe de similitude joue souvent, ce qui entraîne des problèmes de grande envergure. En pratique, cela ressemble à ceci. Des échantillons arrivent et les employés les testent sur le réseau MTS, en supposant par défaut que tous les autres réseaux sont construits à peu près de la même manière et, après avoir étudié le comportement du téléphone sur ce réseau, ils recevront une coupe complète du marché. Pour eux, tester sur le même réseau est un gain de temps. Mais il s'avère soudain que si les réseaux semblent être les mêmes, ils sont en quelque sorte différents et l'appareil se comporte mal avec l'un ou l'autre opérateur. Par conséquent, les fabricants qui abordent cette question avec prudence testent les performances de tous les principaux opérateurs sur les marchés clés, ce qui se traduit par du temps et de l'argent supplémentaires, mais rien ne peut être fait sans cela. Après tout, le prix d'une erreur est encore plus élevé, ce sont des appareils retournés que l'acheteur apportera au magasin.

Voulez-vous en savoir plus sur un autre problème courant que les gens connaissent à peine ? De nombreux smartphones modernes indiquent un fonctionnement sur les fréquences LTE, qui sont disponibles dans presque tous les pays du monde. Par exemple, en achetant un Galaxy ou un iPhone, vous aurez sûrement accès à la 4G dans le monde entier sans rencontrer de problème. C'est une toute autre affaire lorsque vous achetez un smartphone chinois auprès d'un fabricant du deuxième ou du troisième niveau, le support de fréquence est déclaré, mais en fait les appareils ne fonctionneront pas en dehors de votre pays. Pourquoi? La réponse est tellement stupide qu'il est difficile d'y croire, mais c'est comme ça. Souvent, ces fabricants indiquent un support matériel, mais ne le mettent pas en œuvre au niveau logiciel et/ou matériel. C'est-à-dire que l'appareil peut potentiellement fonctionner comme ça, mais personne ne s'en est rendu compte. Les réflexions ici sont - peu de gens voyageront avec un tel téléphone à travers le monde, alors pourquoi consacrer du temps et de l'argent à adapter ce dont quelques-uns auront besoin ? Environ une fois par mois, je reçois des lettres pleines de douleur disant qu'une personne est allée aux États-Unis avec tel ou tel téléphone, mais qu'elle n'y a tout simplement pas travaillé. Oui, c'est un péché de se cacher, cela m'est arrivé aussi, mais en tant que voyageur averti, j'ai toujours des appareils éprouvés avec moi.

Je suis particulièrement satisfait des composeurs à bouton-poussoir peu coûteux, qui indiquent les fréquences GSM 850/900/1800/1900, pour les États-Unis, il était possible de travailler sur des fréquences de 850/1900. La plupart des «boutons» vendus en Russie ne prenaient pas en charge les fréquences 850/1900, malgré le fait qu'ils aient été annoncés. Pourquoi? La réponse est exactement la même - les Chinois ne l'ont pas considérée comme importante, et dans ce cas ce n'est pas une question de temps ou de coût, c'est une question de perspective et de nécessité. Selon de nombreuses usines avec lesquelles j'ai parlé, ajouter cette fonction n'a aucun sens, les acheteurs de tels appareils ne se déplacent pas. À certains égards, ils ont raison, mais il est également vrai qu'un ou deux acheteurs voyagent encore à l'étranger et sont confrontés au fait que leurs tubes ne fonctionnent pas, et c'est dommage. Il serait probablement correct d'indiquer les caractéristiques réelles, mais ce sont aussi des caractéristiques du développement national qui doivent être acceptées et prises en compte.

Si vous avez le sentiment que ce sont les Chinois qui ne comprennent pas le monde extérieur, voyagez peu, alors ce n'est pas le cas. Les Chinois ont beaucoup voyagé au cours de la dernière décennie, c'est une autre affaire qu'ils ne s'immergent pas dans d'autres pays, n'acceptent pas leur culture et leurs caractéristiques, on peut les appeler des touristes idéaux, glissant sur la surface du pays et non se plonger dans les détails. Pensez-vous qu'il y a d'autres personnes aux États-Unis? Vous avez tort. Il se trouve que j'ai dû travailler avec plusieurs grandes entreprises américaines, par exemple Palm, Motorola, Microsoft et quelques autres.A l'intérieur de ces entreprises se trouve une véritable internationale, des salariés du monde entier, de cultures multiples, ce qui permet en théorie de regarder le monde avec de grands yeux. En pratique, tout se passe exactement à l'inverse, puisque les postes clés dans les entreprises ont toujours été occupés par des Américains et qu'ils avaient leur propre vision du monde. Je ne sais pas pourquoi, mais la plupart des entreprises américaines voient le monde comme une copie dégradée de l'Amérique. D'autres pays, à leur avis, sont à la traîne et ne peuvent donc pas servir d'exemple pour le développement, en particulier dans le domaine technologique. Périodiquement, une exception a été faite pour le Japon, mais il s'agit plutôt d'un fait historique. Il est étonnant de voir comment les employés qui viennent dans de telles entreprises d'autres pays adoptent très rapidement cette psychologie de la supériorité. Chaque fois que je rencontrais cela, j'étais surpris et imaginais mentalement mes homologues soit comme colonisateurs, soit comme progressistes, les deux rôles leur convenaient parfaitement.

Par exemple, vous pouvez regarder comment ils voient le monde chez Apple. iOS a de nombreuses restrictions sur la transmission de données sur les réseaux cellulaires depuis le tout début, ce qui découle directement de la politique des opérateurs américains et d'AT&T. Téléchargez les mises à jour FOTA non pas en direct, mais uniquement via Wi-Fi (dans la cour, pendant une seconde, 2017 !), Limite de 150 Mo pour la plupart des téléchargements de contenu et dans l'App Store. C'est le monde que nous voyons à travers le prisme des installations locales, mais pas le monde réel, dans lequel il y a des pays avec des paquets de données volumineux et bon marché. L'été dernier, alors que je parlais avec l'un des plus hauts responsables d'AT&T, j'ai entendu une phrase magistrale : "Bientôt, nous ferons une révolution, et nos tarifs permettront aux gens d'être constamment en ligne, de télécharger des films, des données et de ne pas avoir l'impression que c'est cher et affecte leur porte-monnaie." Quand j'ai parlé des tarifs en Russie, de la vitesse d'Internet et de ses capacités, disponibles presque dans tout le pays, la personne avait l'air de raconter des contes de fées par amour pour ma patrie, qui ne peut pas être dans le monde réel. Et c'est un homme aux vues larges, non figé, à l'esprit mobile. Les préjugés motivés par l'éducation n'ont pas disparu dans son cas non plus, c'est pourquoi il voit le monde à travers ses croyances, dans lesquelles d'autres pays ne peuvent pas être technologiquement supérieurs aux États-Unis. Il me semble que la logique ressemble à ceci : les États-Unis sont le leader financier et politique du monde, nous sommes le plus grand opérateur des États-Unis et le plus avancé technologiquement, ce qui signifie que nous sommes également l'un des meilleurs opérateurs de le monde. Oui, peut-être que NTT DoCoMo est bon au Japon, mais ils ont un petit pays, et donc c'est possible, le niveau des tâches est différent. Mais le reste du monde est en retard sur nous. Apparemment, il a raisonné approximativement sur une telle toile, et tout ce qui n'entrait pas dans ce scénario du monde a été simplement écarté.

Ce n'est pas un problème avec l'Amérique et les Américains, c'est un scénario courant où il est difficile pour les gens d'aller au-delà de l'expérience locale. Parlons du NFC dans les smartphones chinois, ou plutôt de son absence. Les fabricants peuvent-ils ajouter une telle fonctionnalité ? Définitivement oui. Cela vaut-il un effort notable ou de l'argent ? Non. Pourquoi ne le font-ils pas ? Ils n'y voient aucun intérêt.

La Chine a développé des systèmes de paiement instantané, tels qu'AliPay. Pour payer les marchandises, vous n'avez besoin que d'un code sur l'écran du téléphone et de la possibilité de le lire avec un scanner ou un autre téléphone. Vous pouvez payer n'importe quelle marchandise, à la fois dans les magasins et sur le marché de la rue. Des systèmes comme celui-ci ont facilité le commerce mobile, je peux payer des souvenirs dans le village chinois le plus reculé avec mon téléphone, je n'ai pas du tout besoin d'argent liquide.

Lorsque vous commencez à expliquer aux spécialistes du marketing chinois l'importance du NFC pour Android Pay en Russie et dans d'autres pays, ils vous regardent avec de grands yeux et ne comprennent pas pourquoi AliPay n'est pas créé dans d'autres pays. C'est pratique et tellement facile ! De plus, ils croient sincèrement que c'est un signe du retard du marché et qu'AliPay viendra à un moment donné. Essayer de convaincre que les paiements mobiles se développent déjà, l'adaptation à un niveau très élevé, bute sur le rejet de ce fait, car le monde, à leur avis, ne peut pas être organisé de manière aussi illogique. Il leur est difficile d'aller au-delà de leur expérience locale et de regarder les marchés plus largement, en supprimant les caractéristiques nationales.

D'une manière ou d'une autre, j'ai essayé de convaincre l'un des responsables chinois d'une grande entreprise que Memory Card, que la présence de NFC apportera de réels avantages sur le marché russe. Cela m'a pris plusieurs jours, le principal était de casser sa vision des choses, de lui faire regarder le marché d'un autre point de vue. Et je l'ai fait. Que s'est-il passé ensuite ? Il est venu vers ses collègues, qu'il ne pouvait plus convaincre de sa justesse et de la nécessité d'une telle démarche. Son opinion était la seule contre l'opinion de toute l'équipe, qui a dit que c'était un non-sens et que personne en Russie n'avait vraiment besoin de NFC.

Il existe de nombreux autres exemples de l'étroitesse de pensée des développeurs, liée à leur expérience locale. Par exemple, rappelez-vous le manque de modèles de test dans des conditions de forte humidité (personne n'ira aux bains publics avec un téléphone, c'est stupide, mais vous n'avez pas besoin de penser au fait qu'il existe des pays avec un tel climat) . Ou un autre exemple, lorsqu'un constructeur scandinave considérait sincèrement que tous les pays du monde avaient les mêmes conditions météorologiques et que le soleil brillait à peu près de la même manière, ce qui entraînait des écrans illisibles pour la plupart des pays du sud. Ils travaillaient à l'intérieur, mais dans la rue, ils étaient complètement aveugles. Et cette startup petite mais fière a coulé assez rapidement, où les caractéristiques du développement national se sont pleinement manifestées.

Le monde qui nous entoure est beaucoup plus vaste que nous ne l'imaginons parfois. Et c'est beaucoup plus intéressant si vous essayez de plonger dans les détails de la façon dont les gens vivent dans d'autres pays. N'effleurez pas la surface, c'est-à-dire essayez de comprendre et de réaliser les différences. Ensuite, bon nombre des points décrits ci-dessus deviendront impossibles, car on comprendra que le monde n'est pas homogène et que ce qui fonctionne dans un coin de celui-ci est complètement inapplicable dans un autre. Nous sommes très similaires et très différents, ce qui est beau en soi. Et il n'y a pas de produit universel qui conviendrait aussi bien à tout le monde, il n'y a qu'une approximation de ces produits. Et ici, il est important de ne pas ajouter de restrictions supplémentaires là où elles peuvent être évitées.